9501 TOKYO ELECTR POWER (XETRA: TPO.DE )

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Nationalisation pour 10 ans

Message  Admin le Sam 21 Jan - 7:22

http://fr.reuters.com/article/frEuroRpt/idFRL6E8CK2OW20120120

Tepco va être nationalisé pendant au moins 10 ans - Kyodo
20 janvier (Reuters) - Tepco, opérateur de la centrale de Fukushima au Japon, va être nationalisé pendant au moins 10 ans et devrait redevenir rentable au cours de l'exercice fiscal 2013 selon un plan conçu par le fonds public chargé de financer le dédommagement des victimes de la catastrophe nucléaire, rapporte l'agence Kyodo.

L'injection de fonds publics qui aboutira de fait à une nationalisation de Tokyo Electric Power Co (Tepco) devrait représenter 1.000 milliards de yens (10 milliards d'euros), poursuit l'agence.

La première société japonaise de services aux collectivités est plombée par des charges financières énormes consécutives au séisme et au tsunami du 11 mars 2011, qui ont provoqué une catastrophe nucléaire à sa centrale de Fukushima.

Cette nationalisation fait partie d'un plan spécial complet, censé éviter à Tepco de devenir insolvable et qui doit être finalisé en mars par le groupe nippon et le fonds public, ajoute Kyodo.

Selon l'agence, Tepco resterait coté en Bourse et pourrait mettre un terme à cette nationalisation en mars 2022, en remboursant l'aide financière reçue du fonds public via la mise en réserve de la moitié de son bénéfice imposable annuel. Mais si ses conditions d'activité se détérioraient nettement, le groupe pourrait être retiré de la Bourse de Tokyo. (Ashutosh Pandey, Jean Décotte pour le service français)

Dans l'article de presse du journal "Le Monde" du samedi 21/01/2012, qui est quand un peu plus sérieux, ils sont plus prudent avec les affirmations :

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2012/01/21/fukushima-tepco-devrait-etre-nationalise-pendant-dix-ans_1632708_3216.html

Fukushima : Tepco devrait être nationalisé pendant dix ans

L'exploitant de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, Tokyo Electric Power (Tepco), en grande difficulté depuis la catastrophe du 11 mars, devrait être nationalisé pendant une période d'au moins dix ans, a indiqué samedi 21 janvier l'agence Kyodo.
Selon Kyodo, citant des sources proches du dossier, le fonds mis en place par l'Etat pour gérer les conséquences de l'accident atomique, provoqué par un séisme et un tsunami géants, doit injecter 1 000 milliards de yens (10,3 milliards d'euros) dans le groupe le mettant de fait sous le contrôle des autorités publiques. Ce financement exceptionnel proviendrait de titres émis par l'Etat japonais et de contributions d'autres compagnies détenant des installations nucléaires dans le pays.

FONDS SUPPLÉMENTAIRES NÉCESSAIRES

Le projet doit être inséré dans un vaste plan de développement élaboré entre Tepco, qui resterait coté en Bourse, et ce fonds public. Le plan doit être finalisé en mars, selon Kyodo. Interrogée sur le sujet, une porte-parole de Tepco a déclaré que "rien n'a été décidé jusqu'à présent".

Le ministre de l'industrie, Yukio Edano, avait demandé en décembre au PDG de Tepco d'étudier l'option d'une injection de capitaux par un organisme public, une solution qui entraînerait une nationalisation temporaire bien que M. Edano eût réfuté alors ce terme.

Tepco reçoit déjà le soutien de l'Etat mais des fonds supplémentaires sont nécessaires non seulement pour indemniser les dizaines de milliers de victimes de l'accident nucléaire du 11 mars, mais aussi pour démanteler le site, une opération très difficile et coûteuse qui durera quarante ans.

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Daini

Message  Admin le Lun 23 Jan - 0:36

Les reacteurs de cette centrale sont matériellement proches d'un redémarrage (surtout l'unité 3), mais cela ne concerne que la partie réacteur et il faut voir ce qu'il y a derrière.
Le climat social au Japon est contre le redémarrage (ils vont vite changer d'avis après la hausse des prix en avril prochain).

Attention cependant, après une longue période d'inactivité, les problèmes rencontrés sont souvent très nombreux. Il ne faut donc certainement pas croire que si démarrage il y aura "prochainement" que cela se fera à pleine puissance au quart de tour !

http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/betu12_e/images/120122e2.pdf

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9501 TOKYO ELECTR POWER (XETRA: TPO.DE )

Message  Admin le Mer 1 Fév - 0:59

Doses radioactives reçues :
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/betu12_e/images/120131e5.pdf

On estime que 1 mSv/an est une dose admissible (sans impact sur la vie ou très faible).

6 travailleurs de Tepco ont plus de 250 mSv (pour au moins l'un d'eux, c'est 678.80).
832 travailleurs sont à plus de 50 mSv (ils ont donc pris un demi-siècle de dose permise et pour certains d'entre-eux c'est même 1 siècle voire même 2 siècles).

Je vous laisse deviner les maladies et les décès prématurés que cela va entraîner !

Et sachant cela, ces gens continuent de travailler (du mieux possible), mais cela explique un peu pourquoi on fait appel à des jeunes n'ayant jamais travaillé dans le nucléaire et aux vétérans de Tepco.

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9501 TOKYO ELECTR POWER (XETRA: TPO.DE )

Message  Admin le Jeu 2 Fév - 1:49

Pas de cotation de Tepco en première partie de séance le 02/02/2012.

Fuite d'eau fortement radioactive au réacteur 4 :

http://www.chine-informations.com/actualite/asie/japon-tepco-admet-une-fuite-eau-radioactive-du-reacteur-n_9047.html

TEPCO a reconnu lundi qu'il existait 14 points de fuite sur le site de la centrale nucléaire n°1 de Fukushima.

- At approx. 10:30 pm on January 31, we found that the water was leaking
from the indicator test line in the rack instruments for jet pumps were
stored. At 10:43 pm, the leakage was stopped after the main valve
leading to the rack was closed.
Debris were scattered around on the
floor, and the volume of leaked water was approx. 6 litters as far as we
could confirmed. Please note that it didn't run off outside of the
reactor building. We sampled the water in the test line and measured the
radioactivity concentration. From the results, we estimated the water
leaked from the reactor well (analysis result: 35.5 Bq/cm3). We
estimated the amount of water leaked is 8,500 litters by measuring
decrease in water level of skimmer surge tank

- At 3:20 pm on February 2 , a Tepco worker on patrolling at reactor
building of Unit 4 found the very small flow(just as much as lead in
pencil) of water in north west corner in first floor of the reactor
building. This leakage seemed to be occurred at make up water system in
reactor well because the valve at reactor well is closed totally and so
the leakage seemed not be from reactor well. We are investigating
further. No water leakage to out side of reactor building.
- At this moment, we don't think there is any reactor coolant leakage
inside the primary containment vessel.

http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/12020205-e.html

Tout est possible par la suite en cela inclu le pire à savoir la fusion. C'est encore un peu tôt, mais lorsqu'il n'y a pas de cotation, c'est que la chute est importante, pourrait atteindre 80 yen. Fort heureusement, le fait de ne pas avoir été cotée le matin, semble être à attriber à une panne informatique (d'autres sociétés comme Sony étaient dans le même cas). Cela me laisse assez perplexe, car toutes les autres sociétés que je suis, cotaient normalement.

Du côté du réacteur 2, c'est pire encore, J'avais noté ceci dans les jours passés :

09/02 6.4 m3/h à 6.8 m3/h T 67.9°C
10/02
11/02 6.3 à 6.8 T 68.5°C
12/02 6.8 à 7.8 T 75.4°C

Comprenez par là que le réacteur n'est pas stable, la température monte alors que l'on augmente le débit de l'eau de refroidissement. Normalement, pour un réacteur stable quand l'un monte, l'autre descend et ici c'est bel et bien le contraire.

Pire, je lis ce matin :
13/02 6.9m3/h à 9.9m3/h et 82°C.

Et Tepco vient (seulement) d'avertir les autorités ce 13/02/2012 :
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/12021206-e.html

Le lendemain et j'aimerais que ce soit faux !

- Since February 2, a significant temperature rise at the bottom of the
PCV of Unit 2 has been observed. The current temperature is 93.3°C
(reference) (at 1:00 pm of February 13). We are now investigating the
measuring instrument.
We will continue monitoring the temperature
tendency.

http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/12021306-e.html

Franchement c'est de la mauvaise information de Tepco. Il y a deux capteurs de température en des points légèrement différents et les deux capteurs indiquent la même hausse à 2°C près.

Dire qu'ils vérifient le fonctionnement d'un des deux capteurs, ça ne tient pas la route !!!

Je trouve particulièrement grave qu'ils s'acharnent à contourner la vérité, cela va bien au-delà des règles de sécurité !!!!

Aucune information de débit d'eau, ni de température sur le site de Tepco le 15 fevrier 2012. Par contre, ils réaffirment que ce réacteur n'atteindre pas à nouveau un état critique sur base d'une analyse du Xénon et ils penchent aussi vers un capteur de température qui fonctionne mal.

Au 20/02/2011, le débit d'eau a été ramené à 6.0 m3/h (venant de 10) :
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/12022001-e.html

Et Tepco considère que le capteur de température est en cause. Le débit reste cependant largement supérieur au débit de l'unité 3.

A noter que le cours a également fait un up de 13% ce 20 février et que la presse, tant à Bruxelles qu'à Paris est des plus favorable :

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_tepco-confirme-la-stabilisation-du-site-de-fukushima-video?id=7604123

Ce monde a vraiment perdu le nord !

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9501 TOKYO ELECTR POWER (XETRA: TPO.DE )

Message  Admin le Mer 22 Fév - 15:39

Vendu à 3.15 le 22/02/2012

22/12/2011 800 2242 USD (PRU 2.80)
22/02/2012 -800 2485 USD

PV 243 USD en 2 mois soit 18.7% en 2 mois.

Bien fait de vendre à 3.15


Je rappelle les points forts et les points faibles :

- Daichi n'a pas fini de livrer tous les frais à venir,
- Grosses pertes sur les 9 premiers mois et il ne faut pas compter sur le Q4. Au contraire, ce sera la même sauce,
- Daini est très prometteur,
- Hausse des tarifs en avril.

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9501 TOKYO ELECTR POWER (XETRA: TPO.DE )

Message  Admin le Mar 6 Mar - 17:33

Rentré à nouveau à 2.73 le 06/03/2012

06/03/2012 800 2219 USD (PRU 2.77)

Total 800 titres à 2219 USD (PRU 2.77)

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9501 TOKYO ELECTR POWER (XETRA: TPO.DE )

Message  Admin le Dim 18 Mar - 10:05

http://www.wmaker.net/etreinformer/Japon-Tepco-et-les-yakuzas_a3050.html

L'article n'est pas de source fameuse. Mais c'est plus que probablement vrai car j'ai déjà pu lire des dépêches de Reuters qui mentionnent des arrivages de main-d'oeuvre peu qualifiée avec des salaires assez élevés pour Tepco (élevé pour eux, on essayerait ici qu'il n'y aurait pas un seul candidat).

J'ai fait quelques contrôles en centrales, je sais que la sécurité n'est pas toujours au rendez-vous et que les assureurs ferment les yeux sur les manquements. Mais il s'agit de tout autre chose ici qui va bien plus loin que je n'aurais pu l'imaginer. C'est de l'esclavage, n'ayons pas peur des mots, et on se moque totalement des conséquences sur la santé.

C'est intolérable pour un site nucléaire.

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9501 TOKYO ELECTR POWER (XETRA: TPO.DE )

Message  Admin le Mer 21 Mar - 17:58

Renforcé avec 700 titres à 2.59 21/03/2012

06/03/2012 800 2219 USD (PRU 2.77)
21/03/2012 700 1847 USD (PRU 2.71)

Total 1500 titres à 4066 USD (PRU 2.71)

Le site de Tepco a quelque peu été adapté, c'est un peu plus rationnel mais il faut s'habituer aux changement.

Ce texte ci-dessous sort du site, je vais essayer de le commenter à l'occasion :
Unit1 : The current water injection amount from the reactor feed water system is approx. 4.7m3/h and that from the core spray system is approx. 1.6m3/h.
Unit 2 : The current water injection amount from the reactor feed water system is approx. 2.9 m3/h and that from the core spray system is approx. 6m3/h.
Unit 3 : The current water injection amount from the reactor feed water system is approx 1.9m3/h and that from the core spray system is approx. 4.9m3/h.
Unit 4 : -At 9:58 am on March 20, we stopped the cooling operation to check the inside of the spent fuel pool Unit 4. After completing the check, we resumed the cooling operation at 1:44 pm on the same day (the water temperature at the time of shutdown: approx. 32°C, the water temperature at the time of restart: approx.31°C).
-At this moment, we don't think there is any reactor coolant leakage inside the primary containment vessel.

Cela concerne des débits d'eaux pour les réacteurs 1 à 4. Jusqu'à présent je ne tenais compte que du débit dans le noyau, mais à voir la différence avec le réacteur 1, où le débit à l'extérieur du noyau est plus grand, j'ai besoin de réfléchir un peu.

At 3:00 pm on March 22, as we found a change in the water volume injected into the reactor, Unit 1, water injection volume from the feed water system was decreased from 4.7 m3/h to 4.5 m3/h, and that from the reactor core system increased from 1.5 m3/h to 2.0 m3/h.
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/2012/12032202-e.html

Les espoirs et la volonté des autres dans les deux articles de presse résument assez bien la situation financière actuelle :

http://online.wsj.com/article/SB10001424052702303863404577283073123016712.html

http://ajw.asahi.com/article/economy/business/AJ201203020043

Kashiwazaki-Kariwa Nuclear Power Station
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/12031607-e.html
http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/2012/12032206-e.html
http://e.nikkei.com/e/fr/tnks/Nni20120323D23JF871.htm
http://en.wikipedia.org/wiki/Kashiwazaki-Kariwa_Nuclear_Power_Plant
L'unité 6 sera arrêtée bientôt pour inspection des installations, cela ferait qu'il ne resterait plus qu'un seul des réacteurs nucléaires en activité au Japon. Le fuel est arrivé pour l'unité 1 (c'est justement pour cette unité que les autorités font des problèmes actuellement). Il faudra choisir Messieurs, soit vous acceptez la remise en service de l'unité 1, soit vous aurez des problèmes d'approvisionnement en énergie !
La remise en service de l'unité 1 et son suivi aura une forte incidence sur la remise en service des réacteurs de la centrale Daini. Et quand cela sera fait, les banques vont probablement débloquer des fonds complémentaires pour Tepco.

http://www.marketwatch.com/story/japan-to-gain-majority-of-tepco-voting-rights-nhk-2012-03-22
Les 2/3 des votes sont recherchés par le gouvernement.

Encore ceci de flagrant pour l'unité 2 de Daichi :
http://leveil2011.syl20jonathan.net/?p=11544
Les barres de combustibles sont hors de l'eau pour ma part, peut-être que le fond de la cuve est percé (on n'est qu'au stade des hypothèses).


Trois articles de presse qui reprennent plus ou moins la même chose et qui arrivent vraiment à la limite pour la cloture des comptes 2011:
http://www.7sur7.be/7s7/fr/9776/Seisme-et-tsunami-au-Japon/article/detail/1415926/2012/03/29/Tepco-demande-une-recapitalisation-a-l-Etat-nippon.dhtml
http://www.bloomberg.com/news/2012-03-29/tepco-requests-12-billion-in-public-funds-to-avert-insolvency.html
http://www.japantoday.com/category/national/view/tepco-asks-for-y1-tril-in-public-funds-in-exchange-for-giving-govt-51-control

Je m'étais déjà avancé bien avant pour dire qu'il n'y a pas que le réacteur 1 qui est en fusion. Je peux maintenant dire plus ou moins avec certitude que les réacteurs 1, 2
et probablement le 3 également sont en fusion (je pense que le 4 a été épargné car il n'était pas en service je pense pendant le séisme et le tsunami, mais je n'en suis pas fort certain). Ce qui est par contre certain, c'est que les 4 premiers réacteurs devront être condamnés et que cela ne peut pas se faire fort vite.

Il reste un espoir pour Tecpo, c'est que la cause des dégâts est à attribuer à un tsunami dépassant en violence tous les autres auparavant et qu'à ce titre, les autorités japonaises auront à y mettre de leur poche. A cet effet Tepco a demandé une seconde expertise, la première étant "faussée" par le gouvernement.

Les décisions officielles pour Tepco se prendront lors lors de l'assemblée générale des actionnaires en juin. D'ici là on ne peut faire que des présomptions. Je doute très fort que Tepco puisse rembourser un jour les sous avancés, sans remise en service du parc nucléaire. La hausse des tarifs, déjà pas négligeable, ne le permet pas à mon sens. Un plan doit être fourni par Tepco, je l'attendais pour la fin du mois, mais j'ai lu que ce sera seulement en avril.

Mardi 24 avril 2011
On peut lire ceci sur le site de Tepco :
- Because the pressure in the Primary Containment Vessel (PCV) of Unit 2 had a tendency to increase, we adjusted an exhaust flow rate from the gas control system of the PCV to about 38 m3/h from about 17 m3/h at 11:59 am on April 24 in order to decrease the pressure in the PCV.

Cela ne me rassure pas du tout, et il me semble que des informations contraires existent. Cela ne me semble pas fort réaliste de dire cela alors que ailleurs on insiste sur des analyses qui ne montrent pas de Xénon dans le compartiment primaire. J'ai l'impression qu'ils pataugent. Au stade actuel, et cela peut friser le ridicule, je me pose la question en cas d'explosion ultérieure, s'ils vont encore dire que c'est toujours en "cold shutdown" ?

http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/2012/1202598_1870.html

Jeudi 25 avril 2011
On April 25, we conducted sampling of the gas of the Unit 2 PCV gas management system. As a result of the analysis, we confirmed that at the entrance of the system Xenon 135 was below detection limit (1.1 x 10-1Bq/cm3), and below the re-criticality criterion which is 1Bq/cm3.
C'est ceci l'information contraire, quelque chose cloche, ils le savent et renouvellent les mesures !

http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/2012/1202792_1870.html



Dernière édition par Admin le Ven 27 Avr - 1:29, édité 3 fois

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Deux ministres divergent avec leur opinion

Message  Admin le Jeu 12 Avr - 3:56

Selon que les articles de presse viennent de l'un ou de l'autre, on perçoit les choses autrement (10 avril 2012) :

http://online.wsj.com/article/SB10001424052702304587704577335153888614754.html?mod=googlenews_wsj

TOKYO—Talks on a bailout package for embattled Tokyo Electric Power Co. are being undermined by feuding within the government over how much control it should get in exchange for a capital injection expected to total ¥1 trillion ($12.29 billion).

On the one hand, the Ministry of Economy, Trade and Industry believes the capital injection should give it direct control of Tepco and the power to reform the company's operations and appoint new management.

On the other, the powerful Ministry of Finance believes government control would be a mistake, and the company should remain independent and avoid debt default and bankruptcy ...


At stake is the future of Japan's largest utility, which has been left cash-strapped by the Fukushima nuclear disaster that began last year, and which would likely be forced into bankruptcy without the government funding, leaving shareholders, creditors and customers to pick up the pieces.

"The current stalemate cannot be attributed to Tepco alone. It's also a problem with the government itself," said Barclays Capital analyst Akane Enatsu.

The divide within the administration of Prime Minister Yoshihiko Noda has in fact strengthened the hand of Tepco's management, which believes seasoned executives from inside the company should stay in place to keep the utility operating smoothly.

But this goes against the wishes of METI, which oversees the country's utilities. METI minister Yukio Edano believes the capital injection should give his ministry direct control over Tepco and the right to reform its operations. He wants to replace Tepco's management, which has been widely criticized for errors that compounded Japan's worst-ever nuclear power accident.

At current market valuation, the government's capital injection would give it a 70% shareholding in Tepco.

Yet the finance ministry takes a different view. According to a senior MOF official, the ministry favors "minimizing spending, maximizing dividends from injected capital, and getting back the investment." The ministry is concerned about the ultimate costs of the bailout, this person said.

"The MOF fears Tepco could come back again and again for new capital, as ¥1 trillion could go quickly," said a corporate turnaround expert involved in the restructuring. "There is a huge hole in Tepco's balance sheet, and no one knows how big it will be."

Yet Mr. Edano and METI are concerned the current management team is too weak to enforce a 10-year restructuring plan the company is expected to deliver as part of the capital injection deal.

A blueprint for restructuring that featured a 10% payroll cut and ¥2.5 trillion of cost cuts over the 10 years was produced last October only after much government prodding.

Any management change would necessarily raise the question of who would replace the current team led by chairman Tsunehisa Katsumata, a career employee. Tepco insists insiders should lead the company, while METI thinks outsiders are needed to implement radical cost cuts.

The disagreement within the government even extends to how long it will take to resolve the discussion. A METI official insists the talks will wrap up by mid-April. But the MOF official said they could drag on well beyond that.

A Tepco spokesman seems to agree. "There are still issues to be ironed out and it is unclear whether the talks will conclude by a mid-April target," he said.

Further complicating the matter, the company's unions have weighed in to step up lobbying of the country's center-left government.

"We are concerned that employment terms will be worsened," said Seiichi Taneoka, leader of the federation of the power industry unions.

The multi-sided tug-of-war is being closely watched by Tepco's creditor banks and bondholders.

Tepco's bonds have recovered to about 70% of face value from a low of 60% in October, but concerns remain about how long the negotiations will drag out.

Meanwhile, some creditor banks have pressed METI to drop its stringent demands and wrap up the talks quickly, since delays to the capital injection put their loans at risk of default.

How Tepco implements any restructuring will be crucial for its debt rating, said Kazusada Hirose, a utilities analyst at Moody's Investors Service.

"Just releasing the plan won't be enough to consider a change in the current rating," he said.

Moody's MCO -2.00% has a long-term debt rating of B1 on Tepco, considered highly speculative.


Tepco shares have been mired at low levels since the crisis began. Analysts say there is little long-term interest in the absence of clarity about the form of government investment—which could wipe out much shareholder equity—and the level of long-term support for the company.

Tepco's shares are currently around ¥220, down 90% from just before the March 11 accident.

Mardi 24 avril 2012
Tepco accepte le plan du gouvernement :

http://www.reuters.com/article/2012/04/23/japan-tepco-idUSL3E8FN9HI20120423


Dernière édition par Admin le Mar 24 Avr - 19:05, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les indemnisations se mettent en place

Message  Admin le Jeu 26 Avr - 2:24

http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/2012/1202685_1870.html
Ceci concerne les véhicules (ne sont pas concernés, les véhicules endommagés par le tsunami et/ou le tremblement de terre). Cela fait l'objet d'autres procédures via les assurances et ce que l'on appelerait chez nous, le fond des calamités.
Il y a déjà eu d'autres messages avant sur le site de Tepco, ce n'est donc pas le premiers message de Tepco.

http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/2012/1202684_1870.html
Ceci est pour les immeubles, les terrains, les biens personnels...
Les immeubles et les terrains font déjà l'objet d'autres procédures. Ici c'est plus pour les biens personnels, et le fait de ne pas pouvoir utiliser les biens ou d'avoir d'autres charges à la suite du départ forcé et décidé par les autorités.

Je rappelle qu'il y a trois zones pour l'évacuation.


Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Enfin quelques informations

Message  Admin le Mar 1 Mai - 1:35

http://www.japantimes.co.jp/text/nb20120430n1.html

Monday, April 30, 2012

Tepco plan to be based on Resona
Bloomberg
Japan intends to take control of Tokyo Electric Power Co. in return for bailing out the beleaguered utility, following a model it adopted to rescue the nation's fifth-biggest bank.

The government will inject ¥1 trillion ($12 billion) capital as early as July in return for stock with more than 50 percent of voting rights in the utility known as Tepco, the Nikkei newspaper said Saturday, without giving a source of the information. Japan will have an option to raise its voting rights to at least two-thirds, Nikkei reported.

Tepco has been on government life-support since last year's earthquake and tsunami wrecked its Fukushima No. 1 nuclear station, causing reactor meltdowns and forcing about 160,000 people to evacuate from nearby towns and villages. Trade and industry minister Yukio Edano has said Japan will adopt the model used to rescue Resona Holdings Inc. in 2003, when it pumped almost ¥2 trillion into the bank in return for 70 percent voting rights.

"This is the last chance to restore Tepco," Kazuhiko Shimokobe, a corporate turnaround lawyer who will be the next chairman of Tepco, told reporters Saturday. "Tepco employees should take to heart that they can't restore public confidence in the company without reforms."

Edano has cited the bank bailout as a success, saying in February it's been "widely agreed that Resona has returned to health." The bank recorded a profit for the 12 months to March 2005 after cumulative losses of ¥3.4 trillion in the previous three years, and remained profitable throughout the global financial crisis.

The utility and the government-backed Nuclear Damage Liability Facilitation Fund submitted the business plan that outlines restructuring steps including ¥1 trillion in capital injection to the government on Friday.

The business plan will be released "as soon as the trade and industry minister approves it," Shimokobe said.

The plan is premised on an increase in electricity rates for households by about 10 percent from July and restart of the Kashiwazaki Kariwa nuclear plant in the year starting April 2013, the Nikkei newspaper reported.

"We need to work on raising electricity rates for households at appropriate timing" to ensure stable power supply, Shimokobe said. He didn't elaborate on the timing.

Nationalization of Tepco would pave the way for the government to restructure a power industry monopolized by regional utilities, and possibly break up generation and transmission networks to allow more competition.

Shimokobe, who has been heading the compensation fund set up to rescue the utility, agreed to serve as chairman after the government failed to find a business leader willing to run Tepco. Someone inside the company will be promoted to replace President Toshio Nishizawa, Nikkei reported.

The utility will clarify management's responsibility when it discloses its earnings in May, Nishizawa said Saturday. He declined to comment on details of the business plan.

Pour le moment, Tepco chute de 2%, mais d'autres sociétés également.

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9501 TOKYO ELECTR POWER (XETRA: TPO.DE )

Message  Admin le Lun 7 Mai - 15:33

Renforcé avec 380 titres à 2.12 le 07/05/2012

06/03/2012 800 2219 USD (PRU 2.77)
21/03/2012 700 1847 USD (PRU 2.71)
07/05/2012 380 838 USD (PRU 2.61)

Total 1880 titres à 4903 USD (PRU 2.61)

C'est de plus en plus risqué car je constate que le Ministre Edano montre une plus grande volonté à remettre en service une centrale nucléaire de la concurrence, qu'une autre de Tepco pour laquelle le fuel est déjà arrivé. Cela ne laisse rien présager de bon!

Mais il y a aussi ce rapport, assez récent (26 avril 2012), et il montre que Tepco n'a pas l'intention de se laisser faire :

http://www.tepco.co.jp/en/nu/fukushima-np/info/index-e.html

Il y a aussi le fait que si trop de décisions se prennent par le gouvernement, cela risque de ressembler à une patinoire, car le gouvernement n'a aucune compétence pour gérer les sites de production.

Tout dépendra du comportement des actionnaires principaux et du shorting (important aussi au Japon), des incidents encore à venir (et il y en aura), ... Je constate que le premier jour d'ouverture après la Golden week était déjà meilleur pour contrecarrer les shorters, mais il en faudra plus encore pour redresser la barre !


Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9501 TOKYO ELECTR POWER (XETRA: TPO.DE )

Message  Admin le Jeu 10 Mai - 1:35

C'est officiel depuis le 9 mai 2012, après acceptation de Tepco du plan du gouvernement, le gouvernement a cloturé ce jour la décision de nationalisation. Cela donne au gouvernement plus de 50% des voix de vote pour la prochaine assemblée générale prévue fin juin 2012. Certains disent que les votes seront pris par les actionnaires actuels et non le gouvernement, mais je n'y crois pas trop.

Suite à la décision du gouvernement, le cours s'est envolé comme le montre l'image ci-dessous :



+14% la première heure d'ouverture. On devrait atteindre 30-32%. Pourquoi ?
Simplement parce que la bourse est manipulée et que la veille TKECY était en hausse de 32% en cloture sur le marché US. La suite demain, on verra si cela se vérifie !

Trop de shorting en seconde partie de séance malheureusement : cloture +12 yens (6.5%).

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Excellente analyse en date du 11 mai 2012

Message  Admin le Dim 13 Mai - 10:37

http://www.japantimes.co.jp/text/nb20120511a3.html

Friday, May 11, 2012

ANALYSIS
All rides on Kashiwazaki-Kariwa
Tepco survival plan depends on restarts

By KAZUAKI NAGATA
Staff writer

Tokyo Electric Power Co.'s special 10-year turnaround plan has been officially endorsed by the government, but industry observers are skeptical it will work.

The plan is for the beleaguered utility to get back into the black within two years, but that all depends on one crucial factor: restarting the reactors at the massive Kashiwazaki-Kariwa power plant in Niigata Prefecture.

"Without the prospect of restarting the Kashiwazaki reactors . . . the special plan will not be feasible," said Hirofumi Kawachi, a senior analyst at Mizuho Investors Securities Co. "Above all things, it comes down to that point."

The Kashiwazaki plant, the world's largest nuclear plant, has seven reactors.

According to the plan, approved Wednesday, Tepco will reduce spending by at least ¥3.36 trillion over 10 years by cutting 10 percent of its workforce and selling off assets, including its headquarters building in Tokyo.

To boost revenue and break out of its current money-losing structure, Tepco will also hike electricity prices by about 10 percent. This will mean an extra ¥480 per month for most households. The price hike must be approved by the trade minister, which will consider Tepco's request this week.

After Tepco's shareholders' meeting in June, the government will then nationalize the utility by acquiring enough shares to give it more than half of the voting rights in the company.

If everything goes as planned, Tepco will post a ¥201.4 billion net loss in fiscal 2012 but turn a ¥106.7 billion net profit in fiscal 2013 and stay in the black happily ever after.

But the restructuring plan hinges entirely on the assumption that Tepco will be able to restart the seven-reactor Kashiwazaki facility next April, allowing it to cut back on the soaring fossil fuel purchases necessitated by the Fukushima disaster. The switch to thermal power generation caused fuel costs to spike by ¥470 billion from March to December over the same period last year.

One Kashiwazaki-Kariwa reactor is worth ¥78 billion in fuel savings, according to Tepco.

Tokyo Electric President Toshio Nishizawa said the price hike is supposed to last for three years, but actually depends on whether it can restart the Kashiwazaki reactors.

Lawyer Kazuhiko Shimokobe, a key figure in Tepco's bailout fund who is scheduled to become Tepco's chairman in June, said Wednesday the timing for any restart at Kashiwazaki is up in the air, just like the turnaround plan.

"It's true that the plan would be a pie in the sky without the assumption the reactors will be restarted," Shimokobe said after the government signed off on it.

In reality, restarts are nowhere in sight. With all of the nation's 50 usable commercial reactors idled amid concerns about radioactive contamination of the food supply and future earthquakes, the tainted operator of the crippled Fukushima plant is likely to have a tough time convincing the public they're worth firing up again.

Niigata Gov. Hirohiko Izumida reportedly has no intention of meeting with incoming Tepco chief Naomi Hirose if Tepco is already intent on restarting the reactors.

An analyst who wished to remain anonymous said the cost of compensating the Fukushima radiation victims and decommissioning the four crippled reactors could rise at any time, putting even more pressure on the utility's operations.

Shrinking GDP

Kyodo
Real gross domestic product could contract by 1.0 to 5.0 percent in 2030 if there is zero nuclear power generation that year but Japan's reliance on atomic energy remains the same as in 2010, new government estimates show.

If nuclear energy were to account for 15 percent of total power output in 2030 compared with 24 percent in 2010, increased electricity charges stemming from higher fuel costs would curb industrial activity and shrink GDP by 0.8 to 4.1 percent, according to the projections the industry ministry released Wednesday.

GDP would contract by 0.7 to 3.6 percent if atomic energy accounted for 20 percent of total energy output, by 0.7 to 3.5 percent if it represents 25 percent, and by 0.7 to 2.5 percent if it comes to 35 percent, the ministry said.

The estimates were calculated by five domestic think tanks on behalf of the ministry, which unveiled them at a subcommittee meeting of the Advisory Committee for Natural Resources and Energy, an advisory panel to industry minister Yukio Edano.


Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Le métro de Tokyo dans le rouge et lié à Tepco

Message  Admin le Jeu 17 Mai - 8:02

http://www.japantimes.co.jp/text/nb20120517a1.html

Thursday, May 17, 2012

Tepco halts dividends, so metro buses to run red ink

By MINORU MATSUTANI
Staff writer
The Tokyo Metropolitan Government's bus operations, running in the black since 2003, probably lost money for the first time for fiscal 2011, and the major reason is the dividends from Tokyo Electric Power Co. shares have dried up.

While many bus operators, public and private, have been losing money for more than a decade amid the declining population and rise in other transportation options, the metropolitan government's bus operation has logged profits since 2003.

That doesn't mean, however, that metro bus operations had been a money generator until 2010. The truth is that it had been receiving all of the dividend payments from Tepco shares held by the metro government.

The payments far exceeded the bus operation's losses until the second half of fiscal 2010, when Tepco stopped paying dividends following its massive losses in connection with the nuclear disaster in Fukushima.

"We have not closed the books for fiscal 2011, but we will undoubtedly have posted losses," Atsuko Inagaki of the capital's Transportation Bureau said. "The largest reason is that we got no dividend" from Tepco shares.

The metropolitan government is Tepco's largest shareholder, owning 2.66 percent of the utility, or 42.7 million shares.

The metro government had budgeted for a net profit of ¥300 million from the bus business in fiscal 2011, under the assumption that it would receive ¥2.56 billion in dividends from Tepco shares. It created the budget in summer 2010, Inagaki said.

Tepco had paid a dividend of about ¥30 per share every six months from at least 2001 to the first half of fiscal 2010, translating into about ¥2.56 billion a year.

The profit from the bus operation has been smaller than the Tepco dividends since around 2001, which means the business would likely have posted losses had it not been for the utility.

The metropolitan government has counted Tepco dividend revenue in the bus operation budget since World War II.

The capital was invested in Tepco during the war by supplying power generation equipment through its Electricity Bureau, the predecessor of the Transportation Bureau, Inagaki said.

The bureau first folded the dividend income into the Toden tramway business, but because that operation shrank dramatically, it has been putting the money into the bus business since 1972, she said.

However, the utility, which announced its second consecutive annual loss in fiscal 2011, stopped paying dividends from the second half of 2010, which means Tokyo's bus business stopped receiving dividends in fiscal 2011, Inagaki said.

"The financial conditions are tough. We will continue to make efforts to increase passengers and cut costs," Inagaki said.

Only one out of 26 public bus operators as well as 67 out of 228 private bus entities were running in the black in fiscal 2010, according to statistics compiled by the transportation ministry. Combined, public and private bus operators have posted an accumulative loss every year since at least 2001.

With Tokyo's bus business likely to lose money, its drivers' high salary level may become a target of public criticism, as it has in the city of Osaka.

The metropolitan government pays its bus drivers an average annual salary of ¥7.36 million, compared with ¥5.73 million for drivers working for competing bus companies in Tokyo, according to the Transportation Bureau. The metropolitan government is trying to cut drivers' salaries, according to officials.

Osaka Mayor Toru Hashimoto has publicly criticized the salaries of his city's bus drivers, and the municipal government is negotiating with labor unions to cut their pay. Osaka's bus drivers earn an average of ¥7.39 million a year, compared with ¥4.6 million for drivers at private bus firms in the city, an Osaka official said.

D'après ce que je lis, il n'est pas encore question de write down des titres investis dans Tepco, mais en principe cela doit venir.

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mise en service d'une nouvelle centrale hydraulique

Message  Admin le Jeu 17 Mai - 8:16

Ohmachi Shinsegi Hydroelectric Power Station

C'est pas avec cela qu'ils vont empêcher les arrêts inopinés de fourniture d'électricité cet été. La capacité est plus de 1000 x moindre que celle d'un réacteur nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa.

http://www.tepco.co.jp/en/press/corp-com/release/2012/1203811_1870.html


Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Selling bonds

Message  Admin le Ven 18 Mai - 23:54

http://www.bloomberg.com/news/2012-05-18/tepco-said-to-plan-370-billion-yen-private-placement-bond-sale.html

Je pense que c'est pour compenser l'apport des sous de l'Etat japonais, mais je n'en suis pas vraiment certain. C'est en négociation pour le moment et cela reviendrait à créer du liquide en faveur de Tepco pour éviter que l'état japonais ait plus de 51% de la société.

Texte ci-dessous :
Tepco Said To Plan 370 Billion Yen Private Placement Bond Sale

Tokyo Electric Power Co. (9501) plans to sell as much as 370 billion yen ($4.7 billion) of private placement bonds, diluting the guarantees that back the utility’s about 4.3 trillion yen of publicly sold notes.
The facility will include 170 billion yen for refinancing of existing non-guaranteed debt and 200 billion yen in new funding, according to three people familiar with the matter. Tepco, as the company is known, expects to complete the transaction in July, the people said, declining to be identified because the details are private.
The deal is part of Tepco’s 1.7 trillion yen financing plan agreed on earlier this month under Japan’s 1 trillion yen bailout for the owner of the stricken Fukushima Dai-Ichi nuclear plant. Banks, whose loans supported Tepco after the March 11 disaster locked it out of the bond market, are offering low interest rate facilities to the utility in exchange for a repayment guarantee, the people said today.
“The sale may reduce the amount of collateral backing the company’s existing bonds and that will have to be reflected in its credit rating,” Hiroki Shibata, a Tokyo-based credit analyst who covers power producers for Standard & Poor’s, said in an interview yesterday. The offering may lead S&P to lower the utility’s B+ rating, he said.
Lenders will include Development Bank of Japan (8301), Sumitomo Mitsui Financial Group Inc. (8316) and the country’s major trust insurance companies, which will buy the securities and convert them to loans, the people said.

Bond Pricing
Tepco will sell 200 billion yen of 1 1/2-year securities and have a choice of six-month, five-, seven- and 10-year notes for the rest of the funding, the people said. The relative yields for notes with maturities of five years or more are still under negotiation and may range from 50 basis points to 60 basis points, they said.
“Regarding the detail of financings, such as interest rates and private placements, we are continuing to negotiate with financial institutions,” Tepco’s spokesman Taichi Okazaki said by telephone today.
The company has 4.3 trillion yen of bonds outstanding, including 499 billion yen due this year, according to data compiled by Bloomberg. The power company also has 3.72 trillion of long- and short-term loans that aren’t guaranteed, it said earlier this month.
The extra yield investors demand to own Tepco’s 1 billion euro of 4.5 percent notes due March 2014 is 533.1 basis points, down from the peak of 1,743.5 basis points on Oct. 19, BNP Paribas SA prices show. The spread on the company’s 150 billion yen of 4.75 percent notes due February 2014 is 490 basis points, down from a peak of 996 on Oct. 27, Japan Securities Dealers Association prices show.

Autre lien intéressant :
http://fukushima.greenaction-japan.org/2012/05/18/nuclear-agency-tepco-knew-in-2006-tsunami-could-trigger-power-loss/
et qui fait actuellement l'objet de questions au sein du gouvernement. Tepco a déjà déclaré n'en avoir jamais eu connaissance.
Ce n'est ni plus ni moins, qu'un tsunami de 14m était prévisible depuis 2006. C'est donc vraiment très important comme débat.

Autre lien intéressant :
http://www.platts.com/RSSFeedDetailedNews/RSSFeed/ElectricPower/7623040
Tokyo (Platts)--18May2012/443 am EDT/843 GMT

Japan's largest power utility Tokyo Electric Power Company said Friday that it will be able to meet electricity demand in the peak July and August summer months, even though all of its 13 nuclear power plants are shut.

The company said in a statement that it will have a power generation capacity of 57.86 GW in July and 57.71 GW in August, partly due to the startup of oil- and gas-fired power units.

Tepco is estimating peak power demand of 53.6 GW in July and August, assuming average summer temperatures, and demand of up to 55.2 GW if temperatures are above average.

J'ai des doutes, car les autres installations feront l'objet de pas mal d'arrêts pendant la production (comme c'est déjà le cas maintenant).

Il faut bien avoir à l'esprit que ce qui se passe chez eux en ce moment, c'est sous un état de psychose à la suite de l'accident, que le gouvernement n'a pas envie de donner le feu vert au redémarrage d'un site nucléaire ni à la hausse des tarifs. Le gouvernement prend la couleur de la population, un peu comme chez nous quand Didier a vendu un bijou de famille !

Je rappelle aussi que le plan de redressement est basé sur la remise en service du site nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa.

Autre lien intéressant :
http://www.bloomberg.com/news/2012-05-21/japan-may-own-76-of-tepco-after-converting-non-voting-stock-1-.html

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Pas de rebond sur le minimum historique

Message  Admin le Jeu 24 Mai - 0:56



Sauf quand on regarde à nouveau à la clôture :


Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

La presse met le paquet sur le réacteur 4

Message  Admin le Sam 26 Mai - 23:34

Voilà 2 liens en rapport avec le bâtiment du réacteur 4:

http://www.gen4.fr/blog/2012/02/technique-la-configuration-hautement-instable-du-b%C3%A2timent-r%C3%A9acteur-n-4-cons%C3%A9quence-de-la-position-maintenance-de-l.html
Celui-ci est pour tenter d'expliquer l'inclinaison actuelle.

Le suivant donne sur base des derniers documents en japonais la situation actuelle :
http://www.gen4.fr/blog/2012/05/dapr%C3%A8s-tepco-le-b%C3%A2timent-r%C3%A9acteur-n-4-de-fukushima-daiichi-penche-et-son-angle-sud-ouest-est-bomb%C3%A9.html

Et cela a été relayé ce jour par les américains également :
http://www.infowars.com/tepco-no-plan-to-deal-with-a-fukushima-collapse-that-threatens-civilization/

Ce sont tous des sites écologiques. C'est un problème sérieux et le déblaiement est lent (cela peut encore durer plus de 12 mois avant que le fuel du réacteur soit évacué vers les piscines et celui des piscines vers la France).

Les activistes écologistes veulent que l'on délocalise la population.

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9501 TOKYO ELECTR POWER (XETRA: TPO.DE )

Message  Admin le Mar 29 Mai - 0:51

Article intéressant à plus d'un titre :
http://mainichi.jp/english/english/newsselect/news/20120525p2a00m0na016000c.html

Edano creates stir with suggestion gov't could partially bear nuclear decontamination costs
Economy, Trade and Industry Minister Yukio Edano's suggestion that the national government may partially bear the costs of decontaminating areas tainted with radioactive substances leaking from the tsunami-hit nuclear plant has created a stir within the government.

The Finance Ministry, in particular, is wary of Edano's suggestion, fearing that the costs that the government is required to shoulder could snowball.

In a May 10 television program, Edano commented, "It's possible that the national government will bear the expenses to a certain extent as part of its responsibility." The industry minister then said the government will choose between another raise in electricity charges, or use of taxpayers' money to cover the costs.

"After having fully decontaminated affected areas, we'll decide whether we'll ask TEPCO customers to shoulder the costs or the nation as a whole to do so," he said.

The Environment Ministry, which is responsible for decontamination, says the national government will decontaminate eight municipalities in Fukushima Prefecture that are close to the crippled Fukushima No. 1 Nuclear Power Plant and are designated as evacuation zones.

Another 104 municipalities in eight prefectures in the Tohoku and Kanto regions where radiation from the nuclear crisis exceeds 1 millisievert a year face the task of decontaminating affected areas by themselves, while receiving financial assistance from the central government. Under government plans, TEPCO will later be billed for the total cost of decontamination.

The national government has set aside approximately 1.15 trillion yen in taxpayers' money to temporarily finance decontamination work from fiscal 2011 to 2013, but the amount does not include the expenses of building facilities to temporarily store soil contaminated with radioactive substances and other relevant costs.

Some officials fear that the decontamination-related costs could reach 5 trillion yen, even though the government has not exactly predicted how much such work will cost.

"I wonder why (Edano) made such a suggestion when the prospects of the ongoing debate on increasing the consumption tax hike remain uncertain," said a high-ranking official of the Finance Ministry's Budget Bureau.

The Environment Ministry, meanwhile, is taking a wait-and-see approach.

"We don't know what he actually meant. In any case, the current framework, in which we'll demand that TEPCO cover the decontamination costs, remains unchanged," an official with the Environment Ministry said.

TEPCO's rehabilitation plan, which the government has recently endorsed, makes no mention of who will bear the costs of decontamination. However, TEPCO will be forced to review the plan if it is required to fully cover the costs of decontamination, due to stiff opposition from the public to raising electricity charges and reactivating its Kashiwazaki-Kariwa Nuclear Power Plant, which are prerequisites for its plan to improve its profitability.

Speculation is growing within the government that Edano deliberately made the controversial remarks to test public opinion on possible financial assistance to TEPCO.

"I suspect that (the comment) is a trial balloon to explore the possibility of extending financial assistance to TEPCO in the future," a government source said.

Vous remarquerez qu'on ne parle pas des assurances !
L'explication est en partie ici :

All original policies in Japan exclude Nuclear risks and the nuclear power operators themselves obtain insurance cover from either the Nuclear Pools or from the Japanese Government. Consequently we do not anticipate seeing any losses from the Nuclear Power Stations in the commercial market.

et cela sort d'ici :
http://www.willis.com/Subsites/Japan/English/Documents/Willis_Client_Alert%202_Japan.pdf

En page 5 de ce lien-ci :
http://www.toare.co.jp/english/html/pdf/2011_insurance.pdf

On peut lire :

The accident at Fukushima Dai-Ichi is a nuclear power incident caused by an earthquake, and earthquake risk is excluded from nuclear power facility liability insurance indemnity. Private insurance (JAEIP) is therefore not expected to pay out claims in connection with the accident.

Les assurances tirent donc leur épingle du jeu et c'est au gouvernement d'intervenir, gouvernement qui essaie de jeter la faute sur Tepco avec le fameux rapport de 2006 relatif aux dégâts possibles par un tsunami. Tepco affirme ne jamais en avoir eu connaissance (Rappel). Je suppose que officieusement, ils connaissaient ce rapport, mais moi je ne pense pas qu'il soit contraignant d'après ce que j'ai pu lire ailleurs.

C'est un peu du bout des lèvres que le Ministre de l'industrie suggère de prendre en charge une partie des dépenses, contredit par le Premier Ministre. Et ce qui est assez surprenant quand même, c'est que Edano suggère soit une hausse complémentaire des tarifs, soit l'argent des contribuables. C'est en effet surprenant de proposer une hausse des tarifs, car cela implique que Tepco paie. Et Tepco est assuré pour les dégâts contre les tiers (pas pour ses propres installations).

Bref, c'est un peu comme chez nous avec le fond des calamités. Ce n'est d'ailleurs que très récemment que les tremblements de terre et les dégâts des eaux exceptionnels sont pris en charge par les assurances.

Cela promet une AG houleuse. Par ailleurs, si le gouvernement prend le contrôle de la société pour par exemple décider que les titres ne valent plus rien et vu que les travailleurs de Tepco sont actionnaires, je suis convaincu que la sécurité des sites de production (pas seulement nucléaires) va prendre du plomb dans l'aile.

La question est un peu de savoir si une autorité administrative va prendre ou non ce risque ? Je crois que c'est possible en effet, pour un gouvernement qui n'a aucune notion des productivités individuelles et je ne vois pas comment un gouvernement pourrait récupérer la motivation de plus de 40000 travailleurs après ce genre de bavure.

Pas de risque dans l'immédiat que cela arrive, car le gouvernement n'aura que 50.1% des voix en un premier temps et c'est insuffisant pour prendre une telle décision. C'est cependant dans leurs intentions d'aller vers 76% et là je vous conseille de relire ce qui a été écrit plus haut : "Selling bonds" (Tepco se rend compte de cette éventualité et a cherché à la contourner par un apport d'argent frais pour compenser, on ne sait pas ce qu'il en est à ce jour).

Deux pdf très importants à consulter ici :
http://www.tepco.co.jp/en/corpinfo/ir/top/pdf/1205212-e.pdf
http://www.tepco.co.jp/en/corpinfo/ir/top/pdf/1205211-e.pdf

Je suis assez allergique à ce genre de lecture dans le cas présent avec d'énormes difficultés pour me concentrer dessus.


Dernière édition par Admin le Mer 30 Mai - 2:39, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Malgré l'opposition des écologistes Tepco continuera les travaux sur le réacteur 4

Message  Admin le Mar 29 Mai - 21:09

http://fukushima-informations.fr/?p=972

Lorsque le combustible sera retiré, ce réacteur ne présentera plus le moindre risque.
Il est prévu de retirer deux barres en juillet 2012 pour les analyser. La suite est pour 2013.

Et je le répète encore une fois, c'est le seul réacteur des 4 (le 3 peut-être aussi, mais j'ai un gros doute) qui ne soit pas en fusion.

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9501 TOKYO ELECTR POWER (XETRA: TPO.DE )

Message  Admin le Jeu 31 Mai - 8:26

Renforcé avec 280 titres à 1.90 le 30/05/2012

06/03/2012 800 2219 USD (PRU 2.77)
21/03/2012 700 1847 USD (PRU 2.71)
07/05/2012 380 838 USD (PRU 2.61)
30/05/2012 280 563 USD (PRU 2.53)

Total 2160 titres à 5466 USD (PRU 2.53)

J'avais espéré en prendre un peu plus, mais je ne les ai pas eu.
Théoriquement, le cours devrais être à 2$ ce jour à l'ouverture, ce qui me donne un rendement de -17%. J'essaie de rester sous les 20% de perte pour bénéficier d'un spike.

Mercredi 06/06/2012
C'est évidemment la date anniversaire du débarquement des alliés, mais c'est aussi le second jour où le Japon rebondi sur le Topix de 700 points.
La presse japonaise a fait état d'une possible remise en service de deux réacteurs nucléaires appartenant au groupe Kansai (les unités 3 et 4 du site de Ohi) et le cours de Kansai est en baisse à mi-séance.

Je ne crois pas à la réussite du plan de Tepco pour redresser la barre. D'une part, il y a le gouvernement qui tente de favoriser Kansai et d'autres part un réacteur de Tepco est prêt pour un rédémarrage mais fait l'objet de pas mal de complications administratives, Nisa inclu. C'est fort regrettable car Tepco a des dépenses pour cette remise en service. Il en résulte que j'espère sortir à l'équivalant de 200 yens, en ayant à l'esprit que l'AG de Tepco du 27 juin peut avoir des surprises qui feront pencher dans un sens ou l'autre.

Par exemple, il pourrait y avoir le rejet du plan par les actionnaires, suivi du refus du gouvernement pour la recapitalisation et peut-être aussi quelques news des créanciers de Tepco (assureurs et banques essentiellement).

Lien qui retrace les incidents :
http://www.reuters.com/article/2012/05/30/us-japan-nuclear-atmosphere-idUSBRE84T1CR20120530

Mercredi 13/06/2012
Lien intéressant, à étudier :
http://www.businessweek.com/news/2012-06-13/tepco-s-loan-said-to-have-strict-profit-and-assets-covenants

Procès de 1324 personnes contre Tepco et le gouvernement :
http://nuclearhistory.wordpress.com/2012/06/13/1324-fukushima-citizens-file-criminal-complaint-against-tepco-govt/#$%ushima-citizens-file-criminal-complaint-against-tepco-govt/

Un sérieux problème, souvenez-vous du trop peu d'eau dans le réacteur 2 :
http://enenews.com/tepco-again-fails-to-find-where-all-the-water-is-leaking-out-of-reactor-no-2-no-sign-of-melted-fuel-images-failed-to-show-a-big-gap-in-temperatures-video

Mauvaise presse :
http://ajw.asahi.com/article/0311disaster/quake_tsunami/AJ201206130063
Tepco a réagi :
http://www.tepco.co.jp/en/news/topics/1205354_2266.html
La réponse de Tepco est intéressante, car ils peuvent rejeter la responsabilité sur le gouvernement et la NISA.

Mercredi 20/06/2012
J'essaie de vendre les titres à 2.15 (si pas vendu, et sous réserve du cours de cloture à Tokyo, la limite sera probablement revue à la hausse).
C'est une perte de 800$ environ, mais c'est avec l'idée de racheter 11% de titres en plus à 1.90 (cette limite sera revue également à la hausse, si la vente est reportée). Il faut environ 25 cents d'écart. Je pense que c'est jouable avec l'AG qui vient le 27 juin.

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

AG approuve la nationalisation

Message  Admin le Mer 27 Juin - 11:20

C'est l'AG de ce jour.

http://www.rtl.be/info/economie/monde/888766/nucleaire-la-nationalisation-de-tepco-gerant-de-fukushima-validee

Dans ce plan, il est prévu de pouvoir aller vers 75%, ce qui ferait perdre à Tepco le controle de la société.

Il y a cependant encore ceci qui pourrait contrecarrer les envies du gouvernement :

http://in.reuters.com/article/2012/06/25/tepco-funds-nikkei-idINL3E8HP4L820120625

Le capital de la société sera doublé avec la prise de position du gouvernement de 50%
- titres préférentiels class A 1600*E6 titres à 200 yen (320000*E6 yen),
- titres préférentiels class B 340*E6 titres à 2000 yen (340000*E6 yen).
- 50% va dans la valeur capitalisée (d'après ce que j'ai compris).
- Les titres préférentiels donnent un dividende de TIBOR + 0.25%

http://www.tepco.co.jp/en/corpinfo/ir/top/pdf/1205211-e.pdf

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Le réacteur 2 m'inquiète toujours

Message  Admin le Mar 10 Juil - 0:42

http://photo.tepco.co.jp/en/date/2012/201206-e/120614_01e.html
Ce document donne accès à pas mal d'informations.

Ce document-ci met bien évidence la radioactivité par les mesures récentes en rouge:
http://www.tepco.co.jp/en/nu/fukushima-np/images/handouts_120614_03-e.pdf

On peut comparer dans certaines zones les chiffres bleus et les chiffres rouges, c'est donc en baisse, le hic est que juste au-dessus du réacteur, ce sont les premières mesures seulement, et elles sont affolantes. Il n'y a pas lieu d'en déduire que cela va croître encore.
Mais je vous rappelle que des mesures antérieures, voir quelques messages plus haut, avaient révélés qu'il n'y avait que 30 cm d'eau pour refroidir et cela implique que du combustible est à l'air libre, d'où un rayonnement important. Cela explique les chiffres affolants.

Par ailleurs, ils ont fait des mesures avec une caméra infrarouge, via les canalisations et cela n'a pas permis de trouver où est passé le combustible fondu. Le lien qui en parle est ici :
http://photo.tepco.co.jp/en/date/2012/201206-e/120612_02e.html

Et ça pisse encore ici :
http://photo.tepco.co.jp/en/date/2012/201207-e/120703_04e.html

Bref, ceci est nettement plus inquiétant que la saga des écologistes avec le réacteur 4!

J'ai une hypothèse à formuler : Quand les deux thermocouples ont montrés un accroissement de la température, Tepco a augmenté les débits de refroidissement, mais ils ne savaient pas encore qu'il n'y avait que 30 cm d'eau (et avec 30 cm, faut pas espérer refroidir beaucoup !). Tepco a très vite abandonné le second capteur, pour finalement dire que le capteur était défectueux (plus jamais, ils ont parlé du second capteur). Pendant tout ce temps, et cela a bien duré 2 semaines, des tonnes d'eau ont été envoyées dans le réacteur (on sait pas si les conduites ont accepté la surcharge ou non).... L'eau c'est bien, mais on ferait bien de mesurer le débit au départ et aussi à l'arrivée, cela permettrait de voir ce que l'on perd sur des chemins différents !...

Autre remarque importante : Tepco a changé son fusil d'épaule avec les informations, plus moyen de trouver les températures, les débits et autres informations autrement qu'en Japonais. On trouve parfois quelques brides via les sites écologiques qui traduisent les informations du Japonais, ce qui est un comble car se fier à leurs commentaires n'est pas approprié.

Samedi 4 août 2012
Les documents de Tepco en japonais rendent les choses plus difficile à comprendre.
Certains travaillent au traductions mais c'est assez lent et surtout fort inquiétant.
http://gen4.fr/2012/08/fukushima-le-br1-radioactif-le-joint-de-couvercle-de-confinement-probablement-endommage.html
L'auteur se mélange les pinceaux avec les unités 1 et 2. C'est débile de sa part d'afficher les mesures de radioactivité de l'unité 2 et d'en tirer des conclusions pour l'unité 1. L'auteur dit également qu'il n'y a aucune raison de mesurer de tels niveaux de radioactivité. C'est absurde, cela a été mesuré et il s'est bien passé quelque chose !
Je met ce message ce samedi 4 août, car cela illustre bien la prudence qu'il faut prendre avant de pondre un message. Et le gus aurait travaillé chez Tepco, je pense qu'il a dû être planqué aux archives !


Dernière édition par Admin le Sam 4 Aoû - 11:04, édité 2 fois

Admin
Admin

Messages : 1250
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9501 TOKYO ELECTR POWER (XETRA: TPO.DE )

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum