Ageas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Sam 12 Nov - 8:29

Lundi 14/11/2011 (avant bourse) :

360 288 -25% US
203 201 -1% France
570 540 -6% Italie (dernier record, jeudi dernier)
1196 730 -64% Irlande
433 420 -3% Espagne
1216 1056 -15% Portugal
314 304 -3% Belgique, (dernier record, jeudi dernier)
122 91 -34% Allemagne

Tout cela est encore en zone hyper dangereuse. Cela ne demande qu'à exploser. Les incertitudes politiques en Grèce et en Italie, peuvent à tout moment être déterminantes.
Et dans ce contexte, on à l'air de croire en Europe que dès qu'il y a une légère embellie, on confond cela avec un ciel bleu et on attend l'inévitable. Les agences remettront les pendules à l'heure, j'en suis certain. Côté US, c'est une nouvelle crise financière qui fait craindre le pire et là aussi on veut ne pas trop regarder de près...
Ageas est fortement concernée par cette nouvelle crise financière qui se prépare avec ses produits toxiques dont certains avaient encore une note assez bonne.

Mardi 15/11/2011 (avant bourse) :

360 286 -26% US
203 215 +6% France record
570 559 -2% Italie (dernier record, jeudi dernier)
1196 745 -61% Irlande
433 459 +6% Espagne record
1216 1072 -13% Portugal
314 324 +3% Belgique, record (dernier record, jeudi dernier)
122 94 -30% Allemagne

Sauve qui peut, c'est comme dans le film highlander, il n'en restera plus qu'un et ce sera l'Allemagne. J'ai aussi difficile à imaginer comment le duo franco/allemand va s'entendre, vu que leurs intérêts divergent.

Mercredi 16/11/2011 (avant bourse) :

360 289 -25% US
215 234 +8% France, deux records d'affilée!
570 592 +4% Italie, record (dernier record, jeudi dernier)
1196 754 -59% Irlande
459 481 +5% Espagne, deux records d'affilée!
1216 1104 -10% Portugal
324 344 +6% Belgique, deux record d'affilée! (et un record jeudi dernier)
122 97 -26% Allemagne

Sauve qui peut, c'est comme dans le film highlander, il n'en restera plus qu'un et ce sera l'Allemagne. J'ai aussi difficile à imaginer comment le duo franco/allemand va s'entendre, vu que leurs intérêts divergent. La conclusion est la même que hier, mais en pire !!!!

Qui tombe dans le panneau de croire qu'un nouveau gouvernement en Grèce va améliorer la situation, qui peut croire que le départ de Berlusconi va améliorer les choses. Moi je sais que ce qui a été dit aux partants est à refaire aux nouveaux.

J'ai la solution, on fait un haircut de 50% avec l'Espagne et l'Italie, pas avec la France car il faut d'abord se soucier des quantités de brols remis en circulation par les émetteurs (genre BNP).

Je m'attends à des problèmes avec les sous des épargnants belges utilisés par BNP...

Jeudi 17/11/2011 (avant bourse) :

http://www.reuters.com/article/2011/11/16/us-eurozone-idUSTRE7AC15K20111116
... European shares closed lower and Wall Street fell as investors doubted the ability of governments in the euro zone to contain the crisis...
A la vitesse où cela évolue, et tenant compte des problèmes d'élections (somme toute, des problèmes personnels et non collectifs), l'Europe peut se casser la figure 4 ou 5 fois avant de venir avec une solution crédible.

http://www.obliginfos.fr/
Ce lien donne accès à des informations complémentaires.

Source asiatique : http://www.forex-news.co/asian-city-health-assessment-european-debt-market-risk-sweeping-the-asia-pacific-currencies-lower-across-the-board.html
day France will issue bonds in 1117, it will be another test of market confidence. Yesterday, Spain and Belgium have issued bonds, but due to rising financing costs, although the issue of success, but failed to achieve the maximum expected size of the financing.

360 303 -19% US
Quand les US montent avec leurs CDS, la marge de manoeuvre devient étroite en Europe car à part l'Allemagne, il n'y a pas beaucoup de marge manoeuvre. Pas encore de data pour l'Europe !
234 225 -4% France, deux records d'affilée en début de semaine !
592 577 -3% Italie, record en début de semaine !
1196 737 -62% Irlande
481 470 -2% Espagne, deux records d'affilée en début de semaine !
1216 1077 -13% Portugal
344 340 -1% Belgique, deux record d'affilée en début de semaine !
122 94 -30% Allemagne

La Belgique est très mal positionnée et la France comme l'Italie et l'Espagne risquent encore de surprendre demain.

Vendredi 18/11/2011 (avant bourse) :

http://www.lexpress.fr/actualites/1/economie/l-espagne-ne-risque-pas-d-avoir-besoin-d-un-plan-de-sauvetage-selon-elena-salgado_1052250.html

http://finance.yahoo.com/blogs/daily-ticker/disaster-upon-us-steve-forbes-says-stocks-slump-201720988.html

360 317 -14% US
Quand les US montent avec leurs CDS, la marge de manoeuvre devient étroite en Europe car à part l'Allemagne, il n'y a pas beaucoup de marge manoeuvre.

234 227 -3% France, deux records d'affilée en début de semaine !
592 569 -4% Italie, record en début de semaine !
1196 730 -64% Irlande
481 480 -0% Espagne, deux records d'affilée en début de semaine !
1216 1085 -12% Portugal
344 339 -1% Belgique, deux record d'affilée en début de semaine !
122 95 -28% Allemagne

Je pense que c'est raisonnable de prévoir une catastrophe bientôt, car les US continuent de pousser et entraînent l'Europe vers le gouffre.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Ven 18 Nov - 23:43

Lundi 21/11/2011 (avant bourse) :

Quand les US montent avec leurs CDS, la marge de manoeuvre devient étroite en Europe car à part l'Allemagne, il n'y a pas beaucoup de marge manoeuvre.
Légère détente aux US vendredi (une pause ou un revirement?)...

360 315 -14% US
234 220 -6% France
592 532 -11% Italie, baisse assez spectaculaire !
1196 708 -69% Irlande
481 456 -5% Espagne
1216 1053 -15% Portugal
344 325 -6% Belgique
122 95 -28% Allemagne (le seul à être au status quo)

Je pense que c'est raisonnable de prévoir une catastrophe bientôt (même si on semble s'en écarter, mais pas trop en France quand même (-2.79%)) En Belgique (-4.25%) et Espagne (-4.85%).

Bref, je vais probablement pouvoir revendre les KBC avec bénéfice lundi !
Et aussi que les tensions entre la France et l'Allemagne vont probablement encore augmenter. En effet, l'Italie (-6.48%) se redresse spectaculairement et pas de raison de douter du chiffre car les italiens n'en sont pas à l'origine pour l'attribution, l'Espagne aussi, la Belgique c'est moyen, mais en France, c'est pas assez et cela implique bien que ceux qui établissent les chiffres ont des doutes !

à mi-séance, KBC chutait de plus de 10% et FAZ grimpait de 8% en premarket. J'ai vendu les KBC à perte. Il n'y a pas d'accalmie, c'est le contraire qui se produit.

Mardi 22/11/2011 (avant bourse) :

Quand les US montent avec leurs CDS, la marge de manoeuvre devient étroite en Europe car à part l'Allemagne, il n'y a pas beaucoup de marge manoeuvre.

360 323 -11% US (ils rejoignent les autres)
234 230 -2% France
592 537 -10% Italie, ne monte pas trop après la baisse spectaculaire de hier.
1196 718 -67% Irlande
481 466 -3% Espagne
1216 1065 -14% Portugal
344 333 -3% Belgique
122 97 -26% Allemagne

France Espagne et Belgique sont les prochaines victimes. L'Italie reste assez éloignée.

Article intéressant : http://www.ibtimes.com/articles/253351/20111121/uncertainty-credit-default-swap-market-adding-europe.htm

L'article est intéressant à plus d'un titre. En Europe, ils sont nombreux à vouloir faire croire que cela s'écroule à cause des agences de notation américaines (dont une est cependant française, Fitch). Si on lit bien l'article qui est un ensemble de points de vues, les problèmes viennent du règlement de la Grèce où on a voulu éviter le défaut de paiement, mais la contrepartie de cela est que que cela a créé la méfiance des investisseurs. Jusqu'au 26 octobre (date à partir de laquelle des compromis sur base volontaire sont applicables, pour éviter le défault de paiement), les banques utilisaient les swaps pour se protéger d'un risque. Les banques ont préféré alléger leurs expositions, ce qui a provoqué des déraillements en Espagne, Italie, France, Belgique et Hollande. Je pense bien qu'il y a du vrai là-dedans... lire aussi le point de vue de Christopher Wood, pour finalement comprendre que la gestion du problème Grec est un fiasco total.

Mercredi 23/11/2011 (avant bourse) :

Quand les US montent avec leurs CDS, la marge de manoeuvre devient étroite en Europe car à part l'Allemagne, il n'y a pas beaucoup de marge manoeuvre.

360 331 -9% US (ils rejoignent les autres)
234 242 +3% France record
592 551 -7% Italie
1196 728 -64% Irlande
481 487 +1% Espagne record
1216 1083 -12% Portugal
344 356 +3% Belgique record
122 102 -22% Allemagne

3 records pas d'autre commentaire !

Jeudi 24/11/2011 (avant bourse) :

Quand les US montent avec leurs CDS, la marge de manoeuvre devient étroite en Europe car à part l'Allemagne, il n'y a pas beaucoup de marge manoeuvre.

360 353 -2% US (ils rejoignent les autres)
242 249 +3% France record, le second d'affilée
592 562 -5% Italie
1196 739 -62% Irlande
487 491 +1% Espagne record, le second d'affilée
1216 1082 -12% Portugal
356 381 +7% Belgique record, le second d'affilée
122 110 -11% Allemagne

3 records bis. US et Allemagne sont les prochaines cibles. L'italie reste un peu à l'écart mais 562 ce n'est pas rien quand même. Irlande et Portugal idem, bien que loin des derniers records, les chiffres sont appréciables.

Et pour la Grèce ?
Et bien regardez vous-même, il n'y a aucune info, c'est comme si la Grèce était rayée de la carte : http://www.bloomberg.com/quote/CGGB1U5:IND
Mais quoique l'on aurait pu apprendre sur la Grèce, c'est foutu quand même !
Les taux à 2 ans sont de 118% et 29% à 10 ans, autrement dit, la Grèce ne se relèvera jamais si elle devait faire appel au marché. Elle dépendra encore de longues années des aides de l'Europe (au moins 10 ans pour ma part et tant que plus de 90% de l'aide est reversée à l'Europe pour payer les intérêts sur ce qui reste, l'Europe sera d'accord d'aider). Alors bon, moi je ne suis pas convaincu du tout que c'est mieux que le défaut de paiement pur et simple !

http://tinypic.com/player.php?v=24vntk9&s=7

Du côté US, la dégradation du rating n'est pas encore menacée :
http://www.cbc.ca/news/business/story/2011/11/23/moodys-warning-downgrade.html
J'en doute un peu quand même, à voir la vitesse à laquelle ils rejoignent le groupe !
Je crois que d'ici la fin de la semaine, on y verra plus clair.

L'opinion de Roubini ici :
http://finance.yahoo.com/blogs/daily-ticker/roubini-europe-contagion-now-gone-viral-global-141320419.html

Vendredi 25/11/2011 (avant bourse) :

Quand les US montent avec leurs CDS, la marge de manoeuvre devient étroite en Europe car à part l'Allemagne, il n'y a pas beaucoup de marge manoeuvre.

360 352 -2% US (ils rejoignent les autres)
249 248 -0% France
592 554 -7% Italie
1196 758 -58% Irlande
491 480 -2% Espagne
1216 1105 -10% Portugal
381 395 +4% Belgique, record 3ème d'affilée
122 111 -10% Allemagne

US et Allemagne sont les prochaines cibles. L'italie reste un peu à l'écart mais 562 ce n'est pas rien quand même. Irlande et Portugal idem, bien que loin des derniers records, les chiffres sont appréciables.

Deux articles intéressants :
http://www.bloomberg.com/news/2011-11-24/asia-stocks-fall-as-oil-won-decline-as-german-sale-deepens-europe-crisis.html
http://www.bloomberg.com/news/2011-11-24/germany-rejects-euro-bonds-after-failed-auction-wake-up-call-.html

Fitch a dégradé le Portugal :
http://coeur-a-gauche.over-blog.com/article-fitch-degrade-la-note-de-la-dette-souveraine-du-portugal-89687792.html
http://www.france24.com/fr/20111124-fitch-dette-portugaise-speculative-bb-crise-dette-zone-euro-economie-agence-notation

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Ven 25 Nov - 19:09

Lundi 28/11/2011 (avant bourse) :

Quand les US montent avec leurs CDS, la marge de manoeuvre devient étroite en Europe car à part l'Allemagne, il n'y a pas beaucoup de marge manoeuvre.

360 360 +0% US dernier record égalé
249 249 +0% France dernier record égalé
592 555 -7% Italie
1196 771 -55% Irlande
491 484 -1% Espagne
1216 1123 -8% Portugal
395 406 +3% Belgique, record 4ème d'affilée
122 118 -3% Allemagne, forte hausse

US et Allemagne sont les prochaines cibles. L'italie reste un peu à l'écart mais 562 ce n'est pas rien quand même. Irlande et Portugal idem, bien que loin des derniers records, les chiffres sont appréciables.

Mardi 29/11/2011 (avant bourse) :

Quand les US montent avec leurs CDS, la marge de manoeuvre devient étroite en Europe car à part l'Allemagne, il n'y a pas beaucoup de marge manoeuvre.

360 332 -8% US
249 237 -5% France
592 537 -10% Italie
1196 748 -60% Irlande
491 466 -5% Espagne
1216 1084 -12% Portugal
406 379 -7% Belgique
122 111 -10% Allemagne

Détente.

Mercredi 30/11/2011 (avant bourse) :

Quand les US montent avec leurs CDS, la marge de manoeuvre devient étroite en Europe car à part l'Allemagne, il n'y a pas beaucoup de marge manoeuvre.

360 340 -6% US, hausse
249 225 -11% France
592 527 -12% Italie
1196 737 -62% Irlande
491 453 -8% Espagne
1216 1076 -13% Portugal
406 364 -12% Belgique
122 108 -13% Allemagne

Détente (moins pour l'Espagne et le Portugal).

Jeudi 01/12/2011 (avant bourse) :

Quand les US montent avec leurs CDS, la marge de manoeuvre devient étroite en Europe car à part l'Allemagne, il n'y a pas beaucoup de marge manoeuvre.

360 314 -15% US
249 200 -25% France
592 487 -22% Italie
1196 711 -68% Irlande
491 408 -20% Espagne
1216 1060 -15% Portugal
406 304 -34% Belgique
122 99 -23% Allemagne

Détente très importante (moins pour et le Portugal et l'Irlande).

Article intéressant :
http://www.minyanville.com/businessmarkets/articles/central-banks-bilateral-liquidity-swap-eurozone/11/30/2011/id/38150

D'après l'article, l'Italie aurait environ 400 milliards à refinancer en 2012 et les taux sont importants. Actuellement de 7% sur 10 ans, cela fait beaucoup avec la récession qui arrive. Ce taux devrait être plus de la moitié plus bas et je doute qu'il y ait de la crédibilité avec l'austérité à développer pour arriver à une baisse sérieuse du taux.

Vendredi 02/12/2011 (avant bourse) :

Quand les US montent avec leurs CDS, la marge de manoeuvre devient étroite en Europe car à part l'Allemagne, il n'y a pas beaucoup de marge manoeuvre.

360 303 -19% US
249 192 -30% France
592 467 -27% Italie
1196 702 -70% Irlande
491 390 -26% Espagne
1216 1048 -16% Portugal
406 299 -36% Belgique
122 98 -24% Allemagne

Détente (peu pour l'Allemagne).

C'est le dernier message de la série. Les liens sont donnés avant.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Sam 3 Déc - 12:09

Les taux à 10 ans sont encore très élevés au Portugal
http://www.bloomberg.com/quote/GSPT10YR:IND

Là où cela baisse assez ailleurs, ici ça coince !

D'une manière générale pour les autres, les taux sont encore supérieurs à ce qu'ils étaient il y a un mois. Et, sur base des graphiques des deux derniers mois, on est à un niveau bas en ce moment, ce qui ne laisse rien présager de bon. Le point sera à refaire vers le 15 décembre, mais pour ma part, cela reste explosif.

Je crois que l'orientation est assez bonne en ce moment, mais j'ai de sérieux doutes pour la fin décembre.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Mar 6 Déc - 7:58

L'information n'est plus toute récente, mais ageas (par le biais du RPI) est également en procédure judiciaire avec Massachusetts Mutual Life pour 1 million de dollars :

http://www.royalparkinvestments.com/documents/De%20Tijd%202011%2011%2014%20-%20Bad%20Bank%20Fortis%20eist%201%20miljard%20dollar%20in%20de%20VS.pdf

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Sommet Européen

Message  Admin le Ven 9 Déc - 23:04

Ceci date d'il y a un mois:

http://www.telegraph.co.uk/finance/financialcrisis/8846201/Debt-crisis-live.html

J'ajoute ce lien car un mois après, je journal à changé :

http://www.telegraph.co.uk/finance/financialcrisis/8875800/Debt-crisis-as-it-happened-November-7-2011.html



Je reposte cela pour que vous compreniez bien que quand les Anglais disent non, c'est non.

La seule différence avec le mois dernier, c'est que le Japon a acheté un peu de dettes, ce qui laisse à penser qu'il y aura des retombées économiques favorables pour eux, et qu'une "cagnotte" va se constituer au FMI, j'ai bien dit "cagnotte", hein, un bas de laine si vous préférez !

On ira loin avec cela !

Du côté des CDS, c'est toujours la détente (même si vers la fin de la semaine dernière, cela remontait sensiblement). C'est un comble d'avoir vu une détente car les européens sont dans l'incapacité à agir, mais y a t-il une solution (?), on sera fixé dès les prochains records. En effet, si les records arrivent, c'est bien la preuve de l'impuissance devant l'ampleur du phénomène.

360 274 -31% US
249 209 -19% France
592 534 -11% Italie
1196 713 -68% Irlande
491 423 -16% Espagne
1216 1102 -10% Portugal
406 316 -28% Belgique
122 99 -23% Allemagne

La Belgique n'est pas trop exposée pour l'instant à un record, d'autres sont moins bien lotis.

Les taux en Grèce sont de 35% (sur 10 ans) et 148% (sur 2 ans). N'y aurait-il pas un volontaire pour dresser la liste des investisseurs qui bénéficient de cette manne d'argent. Pour moi, ce sont les mêmes qui donnent les fonds nécessaires à la Grèce !

Ce qui est cédé par le haircut est repris partiellement autrement. Vive l'Europe !

M'enfin, y aura 200 milliards pour s'attaquer au noeud du problème !
Ce ne sera pas suffisant, loin de là !

Vue d'ensemble (sans faire la distinction entre la dette interne et externe) :
http://ecointerview.wordpress.com/2011/12/10/les-enjeux-de-la-crise-des-dettes-souveraines/

http://actu-momo76.skyrock.com/2236316163-L-accord-de-Bruxelles-ne-garantit-pas-la-paix-aux-marches.html

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Sam 7 Jan - 3:10

Il n'y a pas eu de record depuis quelques temps, on s'en écartait même de plus en plus, mais cela revient à grande vitesse pour la France...

360 266 -35% US
249 243 -2% France
592 534 -11% Italie
1196 714 -68% Irlande
491 451 -9% Espagne
1216 1115 -9% Portugal
406 340 -19% Belgique
122 111 -10% Allemagne

Cela s'est détendu un peu par la suite, mais on reparle de la Grèce peu de temps après :
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0201842049351-les-creanciers-de-la-grece-sous-la-menace-d-une-restructuration-forcee-275016.php

http://www.fxstreet.com/rates-charts/live-charts/

et ici : http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120119.AFP4922/la-grece-suspendue-a-un-accord-avec-ses-banques-la-zone-euro-parle-discipline.html

Extrait : Côté créanciers privés (banques, fonds d'investissements, hedge-funds, assureurs), Athènes cherche à les convaincre d'accepter volontairement de réduire de 100 milliards d'euros le montant de leur créance.

Le Portugal a fait un nouveau record sur les CDS mercredi 18/01/2012, je refais un tour de carousel :

360 219 -64% US (la baisse est assez spectaculaire)
249 184 -35% France
592 480 -23% Italie
1196 662 -81% Irlande
491 383 -28% Espagne
1264 1259 -0% Portugal
406 280 -45% Belgique
122 95 -28% Allemagne

Il n'y a pas eu d'autre record à par celui du Portugal. Le Portugal avait déjà déclaré dans le passé qu'il aurait besoin de fonds complémentaires de l'Europe en cas de défaut de la Grèce. On a fait deux haircuts avec la Grèce, on discute ferme pour alléger encore et le Portugal fait un record, c'est le maillon faible.

Nouveau record pour le Portugal le 19/01/2012 à 1276

http://www.presseurop.eu/fr/content/article/1254681-le-portugal-une-convoitise-pour-les-emergents

http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/athenes-proche-d-un-accord-avec-ses-banquiers-pour-sa-survie-rome-liberalise_1073414.html

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/reuters_00418512-grece-dette-la-balle-dans-le-camp-de-l-eurogroupe-278776.php
La Grèce et ses créanciers se sont globalement mis d'accord sur le fait que les nouvelles obligations auraient une maturité de 30 ans et un taux d'intérêt progressif atteignant 4% en moyenne.

On risque de voir fuir les nouveaux créanciers vers le Portugal... là je plaisante, mais quand cela peut rapporter, on saute généralement dessus à pieds joins !

http://www.lemonde.fr/crise-financiere/article/2012/01/24/la-zone-euro-fait-pression-sur-athenes_1633563_1581613.html

Le Portugal a fait un nouveau record sur les CDS mardi 24/01/2012 à 1288, je refais un tour de carousel :

360 211 -71% US (la baisse est assez spectaculaire)
249 171 -46% France
592 433 -37% Italie
1196 658 -82% Irlande
491 365 -35% Espagne
1288 1288 0% Portugal
406 262 -55% Belgique
122 91 -34% Allemagne

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0201860611865-grece-les-banques-sous-pression-279257.php

On continue à se masquer la vue:
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2012/01/la-gr%C3%A8ce-menace-toujours-la-zone-euro.html

Et un nouveau record pour le Portugal (1315) sur les CDS le 25 janvier 2012.

Et un nouveau record pour le Portugal (1396) sur les CDS le 26 janvier 2012.

http://www.lexpress.fr/actualites/1/economie/sur-le-marche-obligataire-le-portugal-prend-le-meme-chemin-que-la-grece_1075767.html

Et un nouveau record pour le Portugal (1435) sur les CDS le 27 janvier 2012. ... ça fait 6 en peut de temps !

En Grèce, on semble aller au finish :
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/grece-nouvelle-reunion-sur-la-dette-entre-le-gouvernement-et-les-banques-27-01-2012-1832575.php

C'est cocasse, la BCE râle toujours et il y a de quoi :
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2012/01/gr%C3%A8ce-la-bce-ne-veut-pas-prendre-ses-pertes.html

Après que les banques (essentiellement françaises) ont vendu pour près de 50 milliards à la BCE, v'la que la France dis ceci :

Une autre possibilité, évoquée par la France, afin de ne pas choquer les Allemands ce qui risque de remettre en cause le SMP, serait que la BCE revende ses obligations au gouvernement grec à leur prix d’achat grâce aux prêts européens, ce qui limiterait sa décote.

Bref les banques ont balancés les produits pourris à la BCE et maintenant on suggère que la BCE puisse les refiler à la Grèce !

Bref, y a des produits pourris, mais il y a également des "pourris" en France !

Et un nouveau gros record pour le Portugal (1527) sur les CDS le 30 janvier 2012. C'est le septième en peu de temps !

360 217 -66% US
249 177 -39% France
592 424 -40% Italie
1196 622 -92% Irlande
491 379 -30% Espagne
1527 1527 0% Portugal
406 249 -63% Belgique
122 91 -34% Allemagne

Pour l'instant, il n'y a que le Portugal avec des problèmes. Je constate aussi que si la fièvre reprend aux US, que l'Europe sera rouge vif !

http://www.romandie.com/news/n/BONDS_EUROPELa_dette_des_pays_fragiles_souffre_de_la_situation_en_Grece300120121801.asp

Je pense que l'on peut considérer ce texte comme étant le prélude à une demande officielle du Portugal pour une aide complémentaire de l'Europe :

http://www.romandie.com/news/n/DETTEPortugal_sous_la_pression_des_marches_le_pays_compte_sur_ses_creanciers310120121501.asp

Lisbonne (awp/afp) - Les craintes se renforcent que le Portugal, déjà sous perfusion de l'UE et du FMI, demande une nouvelle aide ou une restructuration de sa dette, mais dans les deux cas le gouvernement compte sur la soutien de ses bailleurs de fonds pour éviter un scénario à la grecque....

Forte détente sur les CDS portugais ce 01/02/2011 (1375).
Par contre les taux grecs à 2 ans sont en record :
http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB2YR:IND

La détente sur les CDS portugais (1286) et les taux d'intérêts grecs s'est poursuivie durant toute la semaine.


La tension est encore élevée sur la Grèce :
http://www.telegraph.co.uk/finance/financialcrisis/9060541/Greek-debt-deal-edges-closer-as-talks-restart.html
... The failure to reach agreement on either the bondholder deal or the budget plans has pushed Greece closer to a disorderly default. Without support, Greece will be unable to repay a €14.5bn (£12.1bn) loan due on March 20.

http://online.wsj.com/article/SB10001424052970203711104577200270096116032.html

http://www.globalpost.com/dispatch/news/regions/europe/germany/120203/germany-rejects-ecb-write-down-greek-debt

http://economictimes.indiatimes.com/news/international-business/greek-debt-deal-of-200-bn-euros-within-reach-eu-commission/articleshow/11743059.cms

http://www.zerohedge.com/news/germany-refuses-greek-demands-public-sector-debt-cuts-it-shouldering-everything-anyway

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hK_FA_KyQvowZ3bIi6L_-rfJ9zLA?docId=CNG.ed818c2d04426b5f105da8c9a1057f71.491

http://www.romandie.com/news/n/_Dette_de_la_Grece_les_negociations_se_deplacent_a_Athenes030220121902.asp

Les liens sont donnés en vrac, seuls les deux derniers sont en Français. Et pour résumer un peu, cela reste "explosif".

http://www.presseurop.eu/fr/content/article/661001-le-casse-tete-de-la-dette-grecque

Après quelques semaines, le pic portugais a disparu :



Dernière édition par Admin le Lun 13 Fév - 5:03, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Lun 6 Fév - 22:31

La Grèce est à un tournant de son histoire, il ne fait pas de doute, qu'ils auront à mieux percevoir l'impôt dans les années à venir, mais je ne pense pas que ce qui est proposé par l'Europe aille dans le bon sens. Je ne pense pas que traîner cette dette énorme soit une bonne chose, même si elle est réduite modérément à 120% du PIB car au moins pour les trois années à venir, il n'y aura pas de redressement financier probable, que du contraire. Ce point de vue est d'ailleurs partagé par certains économistes...

Il y a un choix à faire, soit on décide de ne plus honorer les dettes (défaut de paiement) et l'argent libéré peut servir pour la continuation (voire même racheter de sa propre dette comme l'a fait l'Argentine avant, à bas prix), soit on continue de s'enliser dans la souffrance avec le maintient de la dette, l'aide des autres, et une pauvreté accrue dans le pays. C'est assez simplifié, mais c'est ce qui est proposé par l'Europe.

Le dilemme est réel et moi je comprends, que cela peut faire enrager bon nombre de gens, hommes politiques inclus.

L'article anglais, ici :
http://www.bbc.co.uk/news/business-13798000

Q&A: Greek debt crisis
Greece is once again in the middle of crucial talks over its economic future.

Athens faces loan repayments to private lenders of 14.4bn euros on 20 March which it cannot afford to pay and it has failed to cut its deficit.

To meet its repayments the country's technocrat Prime Minister, Lucas Papademos, and his coalition government must reach a deal with the EU, International Monetary Fund (IMF), European Central Bank (ECB) - the so-called Troika - and its private creditors.

The deal would unlock the latest 130bn-euro (£108bn; $171bn) in bailout loans and would allow a further 100bn write-off of the country's debt to private banks.

There are even reports that some debt to the European Central Bank may be written off, underwritten by European governments.

But first Greece must agree to further, painful, austerity measures demanded by the Troika in exchange for allowing any of this to happen.

What is being demanded?

European leaders are sceptical of Greece's ability to implement spending cuts, so in this latest round they are demanding measures that can be implemented quickly and simply.

Greece is being told to agree to further cuts in government spending equal to 1.5% of GDP, cuts in pensions and thousands more civil service job cuts.

But this time the Troika also wants Greece to act to make its economy more competitive, principally by cutting the cost of doing business in Greece.

The government has been told to make its labour markets more flexible, to dramatically cut the minimum wage, and to scrap a habit of paying a "holiday bonus" equal to one or two months' extra pay.

Finally the government has been told to re-capitalise its banks, whilst ensuring they maintain their managerial independence.

Hasn't Greece already implemented austerity measures?

Greece has already agreed to far-reaching austerity measures

Taxes will increase by 3.38bn euros in 2013, following a 2.32bn euro increase in 2011.

The increase includes a solidarity levy of between 1% and 5%, a cut in the tax-free threshold, a rise in VAT rates, and luxury taxes on yachts, pools and cars.

In the public sector, pay will be cut and many bonuses scrapped.

Some 30,000 public sector workers are to be suspended, wage bargaining will be suspended, and monthly pensions of above 1,000 euros cut by 20%.

What is being offered?

The Greek government is being offered two things - a loan and a debt write off.

Despite the austerity measures taken so far, the Greek Government still spends more than it earns in taxes.

The markets don't trust the Greek government to pay back on the money it borrows, so instead the country has to borrow from the EU and the IMF. In this second bailout it is being offered 130bn euros (£108bn; $171bn) to help it meet its obligations.

But a lot of the money Greece is spending is interest and repayments on existing debts. Economists say the sheer level of debt is unsustainable, so private sector banks have offered to write off 50-70% of the money the Greek government owes them.

Greece also now owes money to the European Central Bank which has bought Greek bonds from private lenders. It is unclear whether the ECB will allow Greece to write off any of the debts it holds.

Will it work?

That is the 130bn-euro question. The aim is to cut the Greek government's debt from 160% of GDP to 120% of GDP by 2020.

Some economists and Greek unions say the plan is doomed to fail. They argue that by making people poorer the measures will simply shrink the Greek economy, reducing tax revenues and increasing the deficit.

But EU leaders argue that there is no choice, that spending needs to fall even if it hurts the economy in the short term.

Further they argue that increasing competitiveness, by lowering wages for example, will attract business to Greece and thereby boost the economy and taxes.

What happens if there is no deal?

Greece would not be able to pay back its lenders and would not have access to funds from the EU.

Banks and bond holders would lose out - but much of the money they would lose has already been written off.

The greater risk may be on the markets where investors may lose confidence in the eurozone's ability to deal with situations where countries are unable to pay their debts.

Whilst much of the debt owed by Greece has been written off, Portugal, the Irish Republic, Italy and Spain also have large deficits and were they to find themselves in similar situations it would be far more serious.

Within Greece the government would no longer be able to borrow money from anyone and may be unable to pay back its own banks triggering panic and possible bank closures.

Greece could be forced to leave the eurozone and devalue its currency amidst political and economic turmoil.

Why is Greece in trouble?

Greece has been living beyond its means since even before it joined the euro. After it adopted the euro, public spending soared and public sector wages practically doubled.

However, whilst money has flowed out of the government's coffers, its income has been hit by widespread tax evasion.

When the global financial downturn hit, Greece was ill-prepared to cope.

It was given 110bn euros of bailout loans in May 2010 to help it get through the crisis - and then in July 2011, it was earmarked to receive another 109bn euros.

But that still was not considered enough.

And so, in October 2011, the eurozone got banks to agree to a 50% "haircut" on their Greek holdings, alongside an enhanced 130bn euro bailout.

Since then the economic situation in Greece has deteriorated further and the deal EU leaders are trying to agree now involves an even bigger debt write off than previously consented to by the banks.

Crisis jargon buster
Default
Strictly speaking, a default occurs when a borrower has broken the terms of a loan or other debt, for example if a borrower misses a payment. The term is also loosely used to mean any situation that makes clear that a borrower can no longer repay its debts in full, such as bankruptcy or a debt restructuring.
A default can have a number of important implications. If a borrower is in default on any one debt, then all of its lenders may be able to demand that the borrower immediately repay them. Lenders may also be required to write off their losses on the loans they have made.


Why did the crisis not end with the Greek bailout?

Although Greece's troubles are the most extreme, they highlight problems in the eurozone that also apply to some other economies.

Many other southern European countries ran up huge debts - government debts as well as household mortgage debts - during the past 10 years. They also enjoyed rapidly rising wage levels.

Now the bust has come, it is very hard for them to repay the debts. And the high wage levels leave their economies uncompetitive compared with, for example, Germany.

Because they are inside the euro, these governments cannot rely on their central bank - the ECB - to lend them the money. Nor can they devalue their currencies to regain a competitive edge.

Meanwhile they are having to push through very painful spending cuts and tax rises to get their borrowing under control.

But some analysts argue this is just pushing their economies into recession, cutting tax revenues.

In the meantime EU leaders are struggling to enhance the 'firewall' in case any further countries prove unable to repay their debts.

In October, they agreed the new European Financial Stability Fund would have up to 1tn euros to guard against future sovereign debt crises. However, the money has yet to be raised. Recently the IMF said it too would have money available.



A noter que les principaux créanciers de la Grèce sont aussi les mêmes qu'ici :
http://tinypic.com/player.php?v=24vntk9&s=7

Et si vous voulez voir l'entièreté de la vidéo, c'est ici :
http://owni.eu/2011/05/06/exclusive-campaigning-documentary-debtocracy-released-in-english/

A quelques heures du vote, j'ai encore trouvé ceci en Français (j'avais déjà posté un post similaire en Anglais sur ageas avant mais il est passé inaperçu, que je reproduis ci-dessous :

http://alternatives-economiques.fr/blogs/vauplane/2012/01/17/un-nouvel-abandon-de-la-souverainete-grecque-les-futurs-titres-seront-soumis-au-droit-anglais/

Un nouvel abandon de la souveraineté grecque : les futurs titres seront soumis au droit anglais

La Grèce ne vient elle pas d’abandonner encore plus sa souveraineté lors des négociations sur la restructuration avec le secteur privé ?

Il semblerait en effet que les créanciers privés aient obtenu de la Grèce que celle-ci acceptent que les titres nouveaux émis et remis en échanges des titres anciens dans le cadre du plan de restructuration ne soient plus soumis au droit et aux tribunaux grecs, mais au droit et aux tribunaux d’Angleterre et du pays de Galles[1]. On sait qu’il s’agit là d’une vieille demande de ces créanciers qui considèrent qu’ils seraient plus protégés par ces tribunaux que par les tribunaux grecs. C’est d’ailleurs aussi la position du FMI. Si tel est le cas, il s’agit là d’un abandon de souveraineté grave pour un pays de l’OCDE. En effet, jusqu’à présent, les dettes publiques de ces pays étaient soumises au droit et aux tribunaux du pays émetteurs.

Lorsqu’un Etat abandonne son droit pour celui d’un pays tiers, cela souligne bien sûr le peu de marge de manœuvres dans les négociations de cet Etat, mais plus fondamentalement cela caractérise une mainmise des créanciers internationaux sur son financement. Car du jour où ce seront les tribunaux et le droit anglais qui s’appliqueront, le gouvernement grec perd un atout dans la négociation absolument primordial. Où l’on remplace la politique de la canonière du 19ème siècle par une arme tout aussi efficace, le droit.

Il n’est pas sûr que les grecs aient pris conscience de cette accord. Ils se rendront compte – trop tard – des effets désastreux de cette décision.

Debt deal approuvé par 200 voix contre 74
Ce n'est pas mon pays, je ne suis donc personnellement que fort peu concerné. Tout de même, je me dis que les casseurs de la manifestation du dimanche 12 février ont donné de l'appui aux partisans du oui (alors que en principe cela aurait dû être l'opposé). Pour affirmer cela, je me mets à la place des députés du parlement, et que dans le même temps, au dehors, il y a des gens incontrôlés. Je suppose que certains députés ont commencé à craindre aussi pour l'issue d'un "NON" et d'une faillite désordonnée.

Cette crainte est non fondée pour ma part, car les casseurs ne sont là que pour la manifestation et pas pour "l'après-manifestation". Mais cela n'engage que moi-même.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Mar 14 Fév - 0:06

360 211 -71% US
249 181 -38% France
592 398 -49% Italie
1196 568 -111% Irlande
491 367 -34% Espagne
1527 1139 -34% Portugal
406 224 -81% Belgique
122 86 -42% Allemagne

Il n'y a pas de problèmes avec les CDS pour le moment. Ceci dit, j'ai l'impression, mais ce n'est peut-être qu'une impression, que l'Europe s'attendait plutôt à un "Non" de la Grèce qu'à un "Oui", à voir les résultats des indices le 13/02/2012. Il y a d'ailleurs eu quelques articles anglophones dans la presse qui allaient dans le sens de "pousser la Grèce à sortir...". Tous savent que les données qui ont servi pour le deal grec seront très vite dépassées, qu'il y aura lieu de corriger et cela coûtera encore à l'Europe. Il ne me paraît pas vraisemblable que l'Europe puisse faire marche arrière dans l'immédiat.

Ce qu'il faudrait maintenant, c'est connaître avec précision les nouvelles expositions et malheureusement, il n'y a aucune info de disponible pour l'instant. Les anciennes infos sont dépassées !

A noter que dans la presse, on a déjà annoncé des downgrades de banques pour l'Italie et l'Espagne (déjà fait avant pour le Portugal). Ce n'est donc pas terminé de ce côté-là non plus. Aux US, cela va se dégrader aussi, je n'ai pas encore vu quoique ce soit pour faire des économies et Moody's s'est basé sur ces économies pour laisser le "AAA" US.

10 mars 2012

Les CDS sont bien calmes à deux exemptions près :

Grèce


Portugal


Article intéressant posté par Birolles sur le forum de Ageas :
La restructuration de la dette de la Grèce détenue par le secteur privé est bien un "événement de crédit". Les investisseurs munis d'une assurance (CDS) pourront être remboursés.

Lucas Papademos, premier Ministre grec et Evangelos Venizelos, ministre des Finances.
Fitch place la Grèce en "défaut p…
CLE POUR COMPRENDRE: Le BA-ba du …
La récession s'aggrave
La Grèce a annoncé le succès de son échange d'obligations, franchissant ainsi une étape décisive sur le long chemin qui doit la mener à la restructuration de sa dette censée lui éviter un défaut.
1. Quelles sont les principales données de cet échange de dette?
La Grèce a recueilli 83,5% d'acceptation de l'ensemble de ses créanciers privés, dont 85,8% des seuls détenteurs d'obligations de droit grec, dans le cadre de la restructuration de son énorme dette souveraine.
La Grèce "va proposer à l'Eurogroupe" qui se réunit vendredi de prolonger le délai pour les réfractaires jusqu'au 23 mars, a encore précisé le ministre, appelant ces derniers à accepter l'offre d'échange d'obligations faite par le pays.
Néanmoins, le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker a déjà déclaré que les "conditions sont réunies" pour que les membres de la zone euro donnent leur approbation finale au versement du volet public du second plan d'aide à la Grèce, de 130 milliards d'euros au total.
Les ministres des Finances de la zone euro ont déjà débloqué vendredi les fonds pour la Grèce qui concernent directement l'effacement partiel de la dette de celle-ci, soit 35,5 milliards d'euros, et le reste suivra la semaine prochaine.

2. Y aura-t-il une activation des CDS?
Si la Grèce évite un défaut de paiement incontrôlé, le taux d'assentiment recueilli parmi ses créanciers privés est toutefois insuffisant par rapport à l'objectif de 90% que s'était fixé le gouvernement. Ce qui explique qu'il ait dû recommander l'activation des clauses d'action collective (CAC) attachées aux obligations qui doivent être échangées. Ces clauses contraignent les porteurs rétifs à accepter les termes de l'échange et devraient porter au final le taux d'acceptation à 95,7%.
La décision d'activer les clauses CAC a été prise dans l'après-midi lors d'une réunion des ministres des Finances de la zone euro. la Grèce lance donc le dispositif coercitif pour ses créanciers récalcitrants. Si la Grèce avait obtenu plus de 90% d'assentiment d'emblée, elle n'aurait pas eu besoin d'activer les clauses CAC.

En outre, la restructuration de la dette de la Grèce détenue par le secteur privé est un "événement de crédit", a décidé vendredi l'organisme professionnel chargé de le déterminer, l'ISDA, ce qui permettra aux investisseurs munis d'une assurance (CDS) d'être remboursés.

L'Association internationale des swaps et dérivés, réunie vendredi à New York, a indiqué sur son site internet avoir voté à l'unanimité en ce sens.
Saisie une première fois, l'ISDA avait estimé début mars que l'opération ne constituait pas un "événement de crédit" (terme consacré) et n'induisait donc pas le paiement des CDS souscrits sur la dette grecque. Mais la restructuration de dette n'était alors qu'en cours de négociation.
L'ISDA a indiqué que ce qui avait motivé sa décision avait été l'utilisation par le gouvernement grec des "clauses d'action collective" permettant de forcer des créanciers réticents à la restructuration de la dette à participer contre leur gré.

Les CDS ("credit default swaps") sont des contrats permettant à un créancier d'être remboursé par un tiers si le débiteur n'honore pas sa dette.
Au 2 mars, le total de ces CDS concernant la Grèce atteignait 3,16 milliards de dollars en net, selon l'organisme de référence américain DTCC (depository trust and clearing corporation). Ce montant est généralement considéré comme peu susceptible de déstabiliser le système financier.
Le directeur général de l'Institut de la finance internationale (IIF), Charles Dallara, avait cependant estimé vendredi dans la matinée, sur la chaîne américaine CNBC, qu'il serait "malheureux" que l'ISDA prenne une telle décision.


3. Le plan sera-t-il suffisant pour la Grèce?
Certains évoquent déjà la probabilité d'un troisième plan d'aide... D'après une version préliminaire du dernier rapport de la troïka (Union européenne, BCE et FMI), la Grèce n'est pas assurée de revenir sur les marchés de crédits en 2015. Or, ses besoins en financements externes sur la période 2015-2020 pourraient atteindre jusqu'à 50 milliards d'euros. Un trou qu'il faudra combler d'une manière ou d'une autre.
Sans donner de chiffre, le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble avait déjà laissé entendre que les députés allemands pourraient devoir encore se pencher sur des aides à la Grèce.
Quant au chef de file de l'Eurogroupe, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, il avait affirmé sans détour que cette option ne pouvait être totalement écartée.
"On ne peut pas totalement exclure cette possibilité, mais on ne doit pas partir sur l'idée qu'un troisième plan est nécessaire", a-t-il déclaré fin février.

4. La crise financière est-elle terminée?
Les avis divergent sur la question.
Pour Herman Van Rompuy, nous allons vers une mer plus calme. La restructuration de la dette grecque auprès du secteur privée est le tournant dans la crise profonde que connaît le pays, a indiqué le président permanent du conseil européen . L'ancien Premier ministre belge n'a, selon ses dires, jamais vraiment eu peur. "J'avais grande confiance en la situation. Désormais, le risque de voir la zone euro se disloquer s'est définitivement dissipé".
Même sentiment pour Nicolas Sarkozy qui estime que le problème de la crise grecque est "réglé" et "la page de la crise financière et en train de se tourner. Nous pouvons nous attaquer aujourd'hui à la crise économique".
Mais Wolfgang Schaüble, le ministre des finances allemand, se montre plus pessimiste en déclarant que ce serait une erreur de penser que le problème de la crise grecque est complètement résolu.
Les détails de l'échange d'obligations
Taux de participation :

85,8%, soit 152 milliards d'euros sur les 177 milliards d'euros d'obligations relevant du droit grec.
5,3% des détenteurs d'obligations relevant du droit grec ont participé à l'accord en répondant à l'offre, mais en ont rejeté les termes. La Grèce compte toutefois mettre en oeuvre des clauses d'action collectives (CAC) lui permettant de contraindre les investisseurs réticents à participer à l'échange de titres.
Les détenteurs de 20 milliards d'euros d'obligations émises par des entreprises publiques ou relevant du droit étranger ont accepté l'offre, soit 69% du total de ces obligations.
Une fois mises en oeuvre les clauses d'action collective, le niveau total de participation à l'offre atteindra au minimum 197 milliards d'euros, soit 95,7%.
Le délai d'acceptation de l'offre d'échange pour les obligations gouvernées par des législations étrangères et pour les obligations émises par des sociétés publiques grecques et garanties par l'Etat est prolongé jusqu'au 23 mars.
Les créanciers privés ayant refusé l'offre détiennent :

- 25 milliards d'euros d'obligations relevant du droit grec
- 5,1 milliards d'euros d'obligations relevant de législations étrangères (britannique et japonaise)
- 2,8 milliards d'euros d'obligations émises par des sociétés publiques grecques et garanties par l'Etat. Certaines de ces obligations relèvent du droit grec, d'autres sont gouvernées par des législations étrangères.

Vendredi 23 mars 2012
Les CDS sont toujours au calme. Au Portugal la tension s'est un peu détendue mais en Espagne c'est le contraire. Les niveaux n'atteignent pas encore de nouveaux sommets :
http://www.bloomberg.com/quote/CPGB1U5:IND/chart
http://www.bloomberg.com/quote/CSPA1U5:IND/chart

Lundi 02 avril 2012
Les tensions ont baissé au Portugal, par contre en Espagne, c'est encore fort proche des derniers maximum. Je rappelle les derniers chiffres des expositions aux CDS : c'est 1.3 milliards pour le Portugal et 1.8 milliards pour l'Espagne. Il reste aussi les produits toxiques.
Quant au reverse split, c'est trop tôt d'en parler. Parfois on y gagne mais souvent on y perd.

Mercredi 11 avril 2012
Le Claude parle d'une correction ici :
http://www.objectifeco.com/spip.php?page=article&id_article=3400
J'aimerais bien le croire, mais pour ma part il y a bien plus qu'une simple correction.

Pour les CDS, l'Espagne est presque en territoire record :

360 246 -46% US
249 190 -31% France
592 438 -35% Italie
1196 587 -104% Irlande
491 484 -1% Espagne
1527 1135 -35% Portugal
406 257 -58% Belgique
122 76 -61% Allemagne

Les autres pays ne posent pas de problème en ce moment.

Samedi 14 avril 2012
On y est, l'Espagne a fait un record à 502 points le vendredi 13 avril.

360 231 -56% US
249 187 -33% France
592 435 -36% Italie
1196 583 -105% Irlande
502 502 -0% Espagne
1527 1108 -38% Portugal
406 252 -61% Belgique
122 73 -67% Allemagne

Les autres pays ne posent pas de problème en ce moment.

Lundi 16 avril 2012
Nouveau record en Espagne (512)

Lundi 23 avril 2012
J'ai pris quelques titres ce jour à 1.36 euros.
23/04/2012 600 825 EUR (PRU 1.3755)

Mercredi 25 avril 2012
Je ne sais pas ce qui m'a pris pour prendre cette merde. Bien que ça monte bien, je crois que j'avais une envie subite de me faire un dividende sans être un réel actionnaire. Je pense liquider "au cours" à la clôture, si je vois >1.44.
Keytrade surchargé, l'ordre n'a pas pu passer, j'ai mis la vente pour demain à 1.45.
A la vue des cours le 25 avril, c'est peu probable de pouvoir vendre. Un peu de patience, il y aura peut-être quelques pumpers (il y en a déjà un sur le forum ageas au moment où j'écris (Curios).


Dernière édition par Admin le Sam 28 Avr - 3:32, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Les aveux de Reynders

Message  Admin le Sam 28 Avr - 3:27

http://tinypic.com/player.php?v=5uo7x3&s=6

Il faut parfois prendre le temps de plaisanter un peu, et cela colle assez bien à la vérité politique de ce pays, pas trop pour les sanctions, ... malheureusement.

Autre vidéo intéressante postée par Giache sur le forum de Boursorama :
http://storm.zoomvisionmamato.com/player/ageas/objects/xc51rab6/

Elle est intéressante en ce sens que ageas investi dans des choses durables et qui sont susceptibles de générer des profits à terme, alors que pour l'immobilier et les dettes, c'est de plus en plus la bérézina qui se dessine.

J'ai vendu les titres le 07/05/2012 à 1.36 pour les racheter le 08/05/2012 à 1.32.

23/04/2012 600 825 EUR (PRU 1.3755)
07/05/2012 -600 -806 EUR
--/--/2012 D -36 EUR
08/05/2012 600 801 EUR (PRU 1.3068)
10/05/2012 -600 -807 EUR

Total 0 titres, PV de 23 EUR.

Et désolé de faire baisser le cours avec des multiples de 300 !

Celui-là alors, tout ce raffut pour 23 euros, ... Ben j'espérais 1.40, mais je ne sais pas si vous le savez, mais il y a eu comme un problème en Grèce avec les élections. Ageas a encore de l'ordre de 30% d'exposition avec la Grèce à laisser tomber. Il y a eu également l'Espagne qui s'en sortira toute seule selon ses propos, mais il y en a qui ont des doutes là-dessus.


Dernière édition par Admin le Sam 12 Mai - 0:52, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Le point sur les CDS après accalmie passagère des problèmes grecs

Message  Admin le Sam 12 Mai - 0:41

Troisième record en Espagne !!!

Cela est bien passé sous silence :
https://www.google.be/search?hl=fr&as_q=Espagne&as_epq=&as_oq=&as_eq=&as_nlo=&as_nhi=&lr=&cr=&as_qdr=d&as_sitesearch=&as_occt=any&safe=off&as_filetype=&as_rights=

360 247 -46% US
249 207 -20% France (on se rapproche...)
592 459 -29% Italie
1196 595 -101% Irlande
512 518 +1% Espagne (record, le troisième)
1527 1075 -42% Portugal
406 241 -68% Belgique
122 88 -39% Allemagne

Les autres pays ne posent pas de problèmes en ce moment.

A noter quand même que la situation aux US est très volatile également.

Lundi 14/05/2012
Je m'attends de voir un quatrième record ce soir fort tard sur l'Espagne ainsi qu'une situation française encore un peu plus dégradée. C'est généralement passé minuit et il n'est que 22h18, donc ce sera pour plus tard.
A noter que les résultats d'ageas, communiqués ce lundi 15 mai, n'ont eu aucun impact sur la cotation, sauf que cela aurait pu chuter en peu plus sans les résultats.
Ce sont toujours les mêmes problèmes : subprimes, Grèce et Espagne.
Côté US, on sait déjà une partie (FAZ 24.82 +5.66% et VIX 21.80 +9.60%), mais cela oscille pas mal et tant qu'il d'y a pas de continuité dans le mouvement, ce n'est pas bien grave. La tendance est cependant haussière.

Je crois que c'est aussi ce 15 mai que la Grèce avait un remboursement à effectuer, mais je n'ai encore rien vérifié à cet effet. (Plus de 90% des aides à la Grèce servent à rémunérer les européens, je le rappelle).

Après vérification, voici l'article de presse :
http://www.romandie.com/news/n/Grece_remboursement_prevu_de_436_mio_EUR_d_obligations_expirant_mardi61150520121045.asp

360 257 -40% US
249 216 -15% France (on se rapproche... encore 3 jours à la même vitesse)
592 485 -22% Italie
1196 631 -90% Irlande
518 535 +3% Espagne (record, le quatrième)
1527 1102 -39% Portugal
406 255 -59% Belgique
122 94 -30% Allemagne

En regardant bien l'évolution, la France, l'Italie et l'Allemagne pourraient bien arriver en même temps sur le podium si la semaine évolue de la même manière!
Mais ce sont quand même les Italiens et les Espagnols qui ont le plus grand chiffre du quatuor !

Mardi 15/05/2012
360 261 -38% US
249 217 -15% France (on se rapproche... mais cela a ralenti)
592 502 -18% Italie (se rapproche vite du groupe)
1196 653 -83% Irlande
535 546 +2% Espagne (record, le cinquième)
1527 1106 -38% Portugal
406 267 -52% Belgique (gros pas en avant, mais a de la réserve)
122 96 -27% Allemagne

Je maintiens le 1.24 pour entrer sur ageas à nouveau à la vue de ces chiffres.

Mercredi 16/05/2012
Pas de nouveau record en Espagne. Cela a même baissé de 1.47%.

Dans l'immédiat, je ne suis plus candidat à l'achat. Il y avait pas mal d'ordres d'achat à 1.25, mais ce point n'a pas été franchi. Cela a tout au plus été touché pendant quelques instants.

Jeudi 17/05/2012
Ça commence à sentir le coup d'état en Grèce. La notion de coup d'état est à prendre au sens large, c'est avant tout le signal aux Européens d'aller à la "merde".

Lien de l'Echo : http://www.lecho.be/actualite/economie_politique_economie/Un_gouvernement_interimaire_pour_la_Grece.9194252-3167.art?itm_campaign=newsteaser

Article complet :
Universitaires, Général à la retraite et diplomate composent désormais le gouvernement qui doit emmener la Grèce aux futures élections du 17 juin.

La Grèce a nommé jeudi un gouvernement d'intérim composé de 16 ministres, essentiellement haut fonctionnaires et universitaires, dont la tâche sera de préparer les nouvelles élections du 17 juin, a annoncé le nouveau Premier ministre jeudi.

Les membres de ce gouvernement "de service", dirigé par le président du Conseil d'Etat, Panayotis Pikramenos, 67 ans, vont prêter serment ce jeudi vers 09H00, juste avant la première convocation de l'assemblée élue le 6 mai, dont la composition est tellement éclatée qu'elle n'a pas permis de dégager une majorité pour former un gouvernement de coalition.

Le gouvernement est composé d'universitaires, d'un général à la retraite, d'un diplomate. Aux Finances, George Zanias qui a dirigé le conseil économique du pays, a été l'un des principaux négociateurs de la restructuration de dette réalisée au début de l'année par la Grèce.

Petros Molyviatis, un diplomate de 83 ans, revient aux Affaires étrangères où il a fait un passage en 2004-2006. L'ancien chef d'etat major des armées Frangos Frangoulis a été nommé ministre de la Défense.

La Grèce retournera aux urnes le 17 juin, un scrutin à haut risque dans un pays en pleine déroute économique, où la poussée dans les sondages de la gauche radicale refusant les mesures d'austérité met à l'épreuve la zone euro et le maintien d'Athènes dans ce club.

Le nouveau scrutin, pour lequel la gauche radicale anti-rigueur du mouvement Syriza part largement favorite, a ranimé les inquiétudes sur l'avenir de la zone euro et accentué la menace récurrente de la sortie du pays de la monnaie unique, si les opposants à l'austérité devaient en sortir renforcés et si la Grèce reniait ses engagements d'ajustement budgétaire et de réformes structurelles.

Excepté les Bourses très nerveuses depuis le scrutin du 6 mai, la paralysie politique en Grèce a également suscité un début de panique bancaire, avec des retraits de 700 millions d'euros pour la seule journée de lundi.

Le résultat ne s'est pas fait attendre, ageas a mangé la totalité des ordres d'achats à 1.25 en quelques minutes et ils étaient nombreaux. Dans le même temps, il semble qu'il y ait encore des problèmes en Espagne.

Record en Espagne !!!!
360 274 -31% US
249 221 -13% France (on se rapproche... mais cela a ralenti)
592 514 -15% Italie (se rapproche vite du groupe)
1196 674 -77% Irlande
546 551 +1% Espagne (record, le sixième)
1527 1161 -32% Portugal (gros pas en avant ce jour)
406 276 -47% Belgique (gros pas en avant, mais a de la réserve)
122 98 -24% Allemagne

Vendredi 18/05/2012
360 275 -31% US
249 221 -13% France
592 515 -15% Italie
1196 707 -69% Irlande (forte hausse ce vendredi)
551 555 +1% Espagne (record, le septième)
1527 1221 -25% Portugal (forte hausse ce vendredi)
406 280 -45% Belgique
122 100 -22% Allemagne

Je ne voudrais pas avoir des titres la semaine prochaine !


Dernière édition par Admin le Mar 29 Mai - 21:41, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Lun 21 Mai - 22:20

Lundi 21/05/2012
360 275 -31% US
249 222 -12% France (hausse modérée)
592 512 -16% Italie (baisse)
1196 723 -65% Irlande (hausse)
555 555 -0% Espagne (record, le septième égalé)
1527 1236 -24% Portugal (hausse)
406 284 -43% Belgique (hausse)
122 100 -22% Allemagne

Mardi 22/05/2012
360 259 -39% US
249 212 -17% France
592 490 -21% Italie
1196 708 -69% Irlande
555 528 -5% Espagne
1527 1223 -25% Portugal
406 269 -51% Belgique
122 97 -26% Allemagne

C'est l'apaisement, et cela s'est vu sur les marchés mardi. C'est cependant sans compter sur la grosse instabilité en bourse de NY avant la cloture.

Mercredi 23/05/2012
360 268 -34% US
249 220 -13% France
592 513 -15% Italie (forte hausse)
1196 720 -66% Irlande
555 544 -2% Espagne
1527 1219 -25% Portugal
406 277 -47% Belgique
122 100 -22% Allemagne

L'apaisement est déjà terminé, mais cela reste encore moins problématique qu'il y a deux jours, l'Italie se rapproche vite en ce moment des autres.

Jeudi 24/05/2012
C'est la baisse partout en Europe, sauf en Italie et la hausse est très modérée.

Vendredi 25/05/2012
360 267 -35% US
249 207 -20% France
592 520 -14% Italie (continue de monter)
1196 716 -67% Irlande
555 550 -1% Espagne (remonte vendredi)
1527 1193 -28% Portugal
406 275 -48% Belgique
122 100 -22% Allemagne


Dernière édition par Admin le Mar 29 Mai - 21:39, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Lun 28 Mai - 21:42

Lundi 28/05/2012
360 267 -35% US
249 206 -21% France
592 527 -12% Italie (continue de monter)
1196 719 -66% Irlande
555 559 +1% Espagne (record, le huitième)
1527 1189 -28% Portugal
406 276 -47% Belgique
122 100 -22% Allemagne

Ça risque de valser mardi, car pour ma part, ce n'est pas encore bien intégré. Pour avoir une idée, regardez les volumes des financières en cloture !

Mardi 29/05/2012
Cela n'a pas trop valsé quand même, je me demande bien ce qui peut flancher, car il y a toutes les raisons du monde pour valser !

360 259 -39% US
249 202 -23% France
592 522 -13% Italie (baisse)
1196 710 -68% Irlande
559 560 +0% Espagne (record, le neuvième)
1527 1164 -31% Portugal
406 272 -49% Belgique
122 99 -23% Allemagne

Mercredi 30/05/2012
Encore ce mercredi, la baisse était modérée.

360 269 -34% US
249 215 -16% France
592 550 -8% Italie
1196 721 -66% Irlande
560 588 +5% Espagne (record, le dixième)
1527 1165 -31% Portugal
406 280 -45% Belgique
122 102 -20% Allemagne

C'est une hausse générale et cela ne me semble pas bien réel que les marchés ne l'ont pas encore sanctionné plus.

Jeudi 31/05/2012
Encore ce jeudi, la baisse était modérée. On a cependant rejoint la pente descendante :



360 271 -33% US
249 219 -14% France
592 563 -5% Italie (sera peut-être en record demain)
1196 726 -65% Irlande
588 599 +2% Espagne (record, le onzième)
1527 1185 -29% Portugal
406 282 -44% Belgique
122 102 -20% Allemagne

C'est une hausse générale et cela ne me semble pas bien réel que les marchés ne l'ont pas encore sanctionné plus (bis).

Vendredi 01/06/2012
Les banques ont encore bien tenu, mais c'est tout le reste qui flanche. Pour moi c'est "l'argent-cadeau" aux banques par l'Europe qui ne circule pas. Cela ne semble pas sortir des banques en tout cas. Le compteur des records est remis à 0, mais le mois de mai aura été essentiellement le mois des records espagnols.

360 280 -29% US
249 215 -16% France
592 569 -4% Italie
1196 714 -68% Irlande
599 603 +1% Espagne (record, le premier de juin)
1527 1185 -29% Portugal
406 282 -44% Belgique
122 102 -20% Allemagne

C'est encore un record en Espagne, mais sa grandeur est déjà plus faible. L'Italie monte encore et les US, mais pour le reste, c'est plus ou moins en équilibre.
C'est convevable d'avoir un répit pour la semaine suivante, mais cela risque à nouveau d'être mal barré avec les votes en Grèce.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Lun 4 Juin - 21:28

Lundi 04/06/2012
Je ne m'attends pas à des records pour ce jour. Cependant, cela peut être intéressant de voir pour les US. C'est une hausse de 3 points, ce qui est modéré.

360 283 -27% US
249 215 -16% France
592 569 -4% Italie
1196 713 -68% Irlande
603 603 +0% Espagne (record, le premier de juin, bis )
1527 1181 -29% Portugal
406 283 -43% Belgique
122 103 -18% Allemagne

Mardi 05/06/2012
360 279 -29% US (retombe un point plus bas qu'il y a 2 jours)
249 215 -16% France
592 569 -4% Italie
1196 714 -68% Irlande
603 604 +0% Espagne (record, le second de juin)
1527 1181 -29% Portugal
406 282 -44% Belgique
122 103 -18% Allemagne

C'est un second record espagnol, mais de 1 point seulement.

Mercredi 06/06/2012
360 260 -38% US
249 212 -17% France
592 551 -7% Italie
1196 703 -70% Irlande
604 590 -2% Espagne
1527 1132 -35% Portugal
406 278 -46% Belgique
122 104 -17% Allemagne

Détente

Après les françaises, les italiennes, les espagnoles, voici le tour des allemandes:

http://www.guardian.co.uk/business/2012/jun/06/moodys-downgrades-german-banks-credit

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2154853/Now-Moodys-downgrades-seven-GERMAN-banks-Spain-begs-help.html

Jeudi 07/06/2012
360 260 -38% US
249 209 -19% France
592 528 -12% Italie
1196 682 -75% Irlande
604 572 -6% Espagne
1527 1112 -37% Portugal
406 271 -50% Belgique
122 105 -16% Allemagne

C'est toujours la détente, sauf en Allemagne et l'ensemble reste très instable.

http://www.romandie.com/news/n/Espagne_Fitch_degrade_la_note_de_trois_crans_a_BBB_perspective_negative_dev36070620121920.asp

Vendredi 08/06/2012
360 257 -40% US
249 212 -17% France
592 543 -9% Italie
1196 683 -75% Irlande
604 587 -3% Espagne
1527 1109 -38% Portugal
406 275 -48% Belgique
122 108 -13% Allemagne

France, Italie, Espagne, on sait déjà. C'est surtout l'Allemagne qui est touchée en cette fin de semaine...

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Sam 9 Juin - 22:08

http://www.lepoint.fr/monde/l-espagne-se-resigne-a-demander-une-aide-pour-ses-banques-09-06-2012-1471368_24.php

http://www.lalsace.fr/actualite/2012/06/09/dette-l-espagne-demande-une-aide-financiere-europeenne-pour-ses-banques

Je crois que les calculettes vont bon train ce weekend car je suppose que au moins les Allemands et les Français vont calculer ce que peut leur rapporter la chose. Réglé en deux semaines (?), j'en doute et la Grèce risque aussi de refaire sa réapparition au même moment. De vécu en vécu, quand on estime 40, 60 et 100 milliards, je crois qu'on peut doubler ou tripler les chiffres. Et cela ne s'arrêtera pas là, l'Italie est bien trop proche des records aussi.

Je me pose aussi la question s'il est encore utile que la BCE aide les banques, cela ayant été fait à grande pompe pendant deux mois...

En donnant un caractère internationnal aux dettes, on a pu emprunter plus, mais de plus en plus les investisseurs se retirent des pays du sud, ce qui crée un trou financier. C'est sans issue pour ma part, d'autant plus qu'on projette déjà en Espagne d'augmenter la dette avec les aides européennes, c'est donc reporter l'issue finale à plus tard.

Ce qu'il y aurait lieu de faire est de cibler les bénéficiaires de cette dette, qui en a profité et de mettre ceux-là à contribution. Je doute que cela se fasse et l'Europe risque de se disloquer à terme sur l'unité monétaire, je ne vois en effet pas toute la communauté européenne appuyer ce que veulent les Français et les Allemands !

Et je ne pense même pas aux anglais puisqu'ils ne font pas partie de l'Euro, mais par exemple aux hollandais et autres pays européens de moindre importance et qui ne comprennent pas, à raison, pourquoi ils devraient être concernés par ce que les deux grands ont réalisé de négatif.

Maintenant, c'est de bonne guerre que de prendre la température en Angleterre pour avoir des idées :

http://www.telegraph.co.uk/finance/debt-crisis-live/#

Nouveau depuis ce weekend, les Eurex :
http://www.boursofinance.fr/taux-et-cds.php

Pas la peine de mettre les articles de presse pour les 100 milliards pour l'Espagne, tant cela a été au secret pendant une semaine, voilà que c'est annoncé magistralement par tous. Des voix s'élèvent déjà pour dire que cela sera insuffisant...

Lundi 11 juin 2012
360 265 -36% US
249 214 -16% France
592 553 -7% Italie
1196 677 -77% Irlande
604 596 -1% Espagne
1527 1055 -45% Portugal
406 276 -47% Belgique
122 108 -13% Allemagne

Des voix s'élèvent aussi en Grèce et en Irlande (différences de traitement, par l'Europe), mais pas de record pour ce jour !

Je crois que pour les Irlandais, il suffira de donner quelques milliards de ristourne pour qu'ils se taisent, quant aux grecs, allez leur expliquer pourquoi la troïka en Grèce et pas en Espagne... et il y a intérêt à être convainquant avant les élections. Evidemment, on peut toujours en organiser d'autres après...

http://www.romandie.com/news/n/Espagne_Fitch_degrade_de_deux_crans_la_note_des_banques_BBVA_et_Santander67110620121830.asp
Un extrait : "Il est exceptionnel pour des banques d'être notées au-dessus" de la note de leur pays d'origine, souligne l'agence dans un communiqué, précisant que "la "diversification géographique et une solide performance financière", notamment, leur permettent de contrecarrer les effets de la récession dans laquelle a replongé l'Espagne au premier trimestre.

Là, ils m'épatent. Je vois déjà la Flandre demander une meilleure note que celle de la Belgique...

C'est de la cacophonie européenne, et attendez que les italiens fassent leur entrée. Pour l'instant ils disent que le nécessaire a été fait. Que vont-ils dire quand ils auront à faire à la pléiade des records comme en Espagne ?
Ça n'arrivera pas bien-sûr, mais cela, c'est ce qu'on dit avant qu'ils ne soient là!

Mardi 12 juin 2012
360 265 -36% US
249 217 -15% France
592 564 -5% Italie
1196 681 -76% Irlande
604 608 +1% Espagne (record, le troisième de juin)
1527 1074 -42% Portugal
406 278 -46% Belgique
122 110 -11% Allemagne

Mercredi 13 juin 2012
360 263 -37% US
249 211 -18% France
592 552 -7% Italie (varie assez fort dans les deux sens)
1196 676 -77% Irlande
608 599 -2% Espagne
1527 1037 -47% Portugal
406 273 -49% Belgique
122 108 -13% Allemagne

Détente et assez incompatible avec le vix qui fait +9.87% (24.27)

20.31 Rating agency Egan-Jones (not one of the big three) has downgraded Spain, sending the country deeper into the "junk" pile. Spain was cut to "CCC" from "B" by Egan-Jones. S&P, Moody's and Fitch still rate Spain at investment grade.
20.26 More gossip surrounding Spain's banks. Earlier today, Joaquin Almunia, vice president of the European Commission, said that Spain might need to wind down one of its bailed-out savings banks, NCG Banco, Catalunya Caixa and Banco de Valencia, if the costs of rescuing it are too high. In an interview with Reuters, he said:
If I am not wrong, one of the three, according to the intentions of the Spanish authorities, is oriented towards a liquidation and not to maintain them after restructuring as a going concern.
However, a spokeswoman for Spain's economy ministry has since said that the government has no plans to liquidate any bank, and will continue plans to clean-up, recapitalise and privatise all banks that have been bailed-out.

http://www.telegraph.co.uk/finance/debt-crisis-live/9328172/Debt-crisis-as-it-happened-June-13-2012.html

Jeudi 14 juin 2012
360 251 -43% US
249 200 -25% France
592 550 -8% Italie (varie assez fort dans les deux sens)
1196 680 -76% Irlande
608 600 -1% Espagne
1527 1037 -47% Portugal
406 268 -51% Belgique
122 106 -15% Allemagne

Détente en règle générale.

Vendredi 15 juin 2012
360 245 -47% US
249 197 -26% France
592 544 -9% Italie
1196 677 -77% Irlande
608 600 -1% Espagne
1527 1026 -49% Portugal
406 263 -54% Belgique
122 104 -17% Allemagne

Détente, status quo en Espagne. Le prochain résultat sera avec en partie les élections en Grèce.

Samedi 16/06/2012
La presse a fait état d'un certain délai pour permettre au grecs de constituter un nouveau gouvernement, cela calme le jeu évidemment, mais le risque est de voir le gouvernement provisoire actuel se prononcer sur le défaut de paiement. Plus cela traînera et plus ce sera difficile de prendre cette sortie.

Je rappelle cette presse antérieure pour les élections précédentes :
http://www.ekathimerini.com/4dcgi/_w_articles_wsite2_1_23/05/2012_443463

On en parle pas en ce moment, mais cela rend à mon sens la sortie très probable.

Résultat des votes
http://www.telegraph.co.uk/finance/debt-crisis-live/9336591/Greek-election-Live.html

On est presque au même point qu'avant, sauf que maintenant la ND et le parti Syriza auront probablement des sièges de plus. La déchéance du Pasok est également confirmée. Bilan : il aurait mieux valu ne pas aller revoter !!!
En effet, c'est pire qu'avant, mais cela permet d'aller droit au but à atteindre. Je pense que le Pasok ira dans l'opposition et que les deux vainqueurs peuvent s'entendre à merveille.

Rien n'est encore fait :
18.44 Alex Spillius in Athens reports:
Greek state TV estimates that on those exit numbers New Democracy and Pasok could form a coalition. The 300 seats would be distributed thus:
New Democracy 127 (including the bonus 50 for winning), Syriza 72, Pasok 32, Independent Greeks 21, Golden Dawn 19, Democratic Left 16, Communist Party of Greece 13.

La donne peut changer complètement si Syriza devient le premier parti. Mais au fil des heures, cela semble peu probable quand même, sauf que selon certaines personnes, en fonction des vitesses du dépouillement, on s'orienté généralement vers la gauche. Cela peut faire perdre la majorité de la ND et voir attribuer les 50 sièges au parti Syrisa.

Je doute cependant que dans ce pays où la corruption est quand même importante, on en arrive là. Dès que cette tendance se confirme, je crois que le dépouillement sera manipulé pour que cela n'arrive pas.

A 99.77% des comptages, les sièges sont les suivants :
ND 129 sièges (29.66% des voix) - inclu le +50
Syriza 71 sièges (26.89% des voix)
Pazok 33 sièges (12.28% des voix)

ND + Pazok = 162 sièges (mais cette majorité revient à ignorer le vote du peuple grec par la présence des 50 sièges "bonus" pour le 1er parti). On peut donc s'attendre à encore plus de tensions avec le peuple, si cette majorité est choisie.

Quoiqu'il en soit, l'euro est en hausse à la suite des résultats.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Lun 18 Juin - 21:54

Lundi 18 juin 2012
360 250 -44% US
249 200 -25% France
592 553 -7% Italie
1196 681 -76% Irlande
608 621 +2% Espagne (record, le quatrième de juin)
1527 989 -54% Portugal
406 268 -51% Belgique
122 104 -17% Allemagne

Le taux à 10 ans en Espagne est à 7.16%

Mardi 19 juin 2012
360 236 -53% US
249 194 -28% France
592 529 -12% Italie
1196 676 -77% Irlande
621 603 -3% Espagne
1527 989 -54% Portugal
406 261 -56% Belgique
122 99 -23% Allemagne

Détente, on sera probablement tranquille pendant quelques jours, sauf si ça flanche en Grèce !

Mercredi 20 juin 2012
http://lci.tf1.fr/monde/europe/grece-samaras-aura-sa-coalition-droite-gauche-7368460.html
Dimar, le parti de gauche modérée, accepte de soutenir une coalition menée par Antonis Samaras, le patron de la Nouvelle-Démocratie, la formation de droite vainqueur des législatives grecques de dimanche. A la condition de rénégocier le plan d'austérité imposée par l'UE et le FMI.

129 + 33 + 17 = 179
Je croise les doigts là, car c'est une bonne solution pour eux. Si l'Europe fait le difficile (évidemment, c'est le genre de choses qui offusquent certains), ça fera plouf.
Là, y aura encore 129 + 33 = 162, mais je doute que le Pasok reste...

Dans l'accord précédent il était écrit que si la situation en Grèce empirait que les partenaires européens feraient quelque chose. Cela a empiré et c'est le moment des contre-mesures, sans empiéter sur les besoins d'une meilleure perception fiscale. Soit une aide de travail, soit répartir la charge de la dette sur une période plus longue. J'ai encore toujours la même opinion sur les contrats militaires, retour à l'expéditeur!
http://tinypic.com/player.php?v=24vntk9&s=7

http://www.levif.be/info/actualite/international/la-grece-a-enfin-un-gouvernement-et-maintenant/article-4000119826570.htm
C'est très bien joué de la part des grecs, la responsabilité d'un échec retombera sur l'Europe.

360 237 -52% US
249 194 -28% France
592 512 -16% Italie
1196 659 -81% Irlande
621 573 -8% Espagne
1527 932 -64% Portugal
406 250 -62% Belgique
122 100 -22% Allemagne

Détente.

http://www.telegraph.co.uk/finance/debt-crisis-live/9342997/Debt-crisis-as-it-happened-June-20-2012.html

Jeudi 21 juin 2012
360 245 -47% US
249 197 -26% France
592 512 -16% Italie
1196 644 -86% Irlande
621 571 -9% Espagne
1527 915 -67% Portugal
406 252 -61% Belgique
122 101 -21% Allemagne

C'est toujours la détente, mais les US sont revenus au galop ce jeudi.

http://www.rtbf.be/info/monde/detail_la-grece-veut-sortir-de-la-crise-en-commencant-par-renegocier-avec-l-europe?id=7791293

Vendredi 22 juin 2012
360 230 -57% US
249 192 -30% France
592 506 -17% Italie
1196 617 -94% Irlande
621 564 -10% Espagne
1527 819 -86% Portugal
406 244 -66% Belgique
122 99 -23% Allemagne

Encore la détente.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Lun 25 Juin - 21:38

Lundi 25 juin 2012
360 239 -51% US
249 198 -26% France
592 529 -12% Italie
1196 618 -94% Irlande
621 582 -7% Espagne
1527 826 -85% Portugal
406 250 -62% Belgique
122 101 -21% Allemagne

Les taux à 10 ans sont de 6.64% en Espagne et de 6.01% en Italie. Cela a bien flanché, mais pas encore de nouveaux records.

Mardi 26 juin 2012
360 241 -49% US
249 201 -24% France
592 545 -9% Italie
1196 622 -92% Irlande
621 596 -4% Espagne
1527 831 -84% Portugal
406 255 -59% Belgique
122 102 -20% Allemagne

Si l'évolution se poursuit, des difficultés sont à prévoir en Espagne et en Italie pour la fin de la semaine.

Mercredi 27 juin 2012
360 238 -51% US
249 198 -26% France
592 540 -10% Italie
1196 613 -95% Irlande
621 588 -6% Espagne
1527 823 -86% Portugal
406 252 -61% Belgique
122 103 -18% Allemagne

Stable.

Jeudi 28 juin 2012
360 243 -48% US
249 198 -26% France
592 539 -10% Italie
1196 612 -95% Irlande
621 590 -5% Espagne
1527 823 -86% Portugal
406 253 -60% Belgique
122 104 -17% Allemagne

Stable.

Vendredi 29 juin 2012
360 230 -57% US
249 189 -32% France
592 488 -21% Italie (forte baisse)
1196 553 -116% Irlande (forte baisse)
621 531 -17% Espagne (forte baisse)
1527 805 -90% Portugal
406 240 -69% Belgique
122 102 -20% Allemagne

C'est toujours fort stable, mais il y a aussi une forte baisse en Espagne, Italie et Irlande. Pas tellement au Portugal. Baisse très modérée aussi en Allemagne.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Lun 2 Juil - 22:36

Lundi 02 juillet 2012
Pas de nouveau record, tout est en détente.

Mardi 03 juillet 2012
Pas de nouveau record, tout est en détente. C'est très visible à tel point que même s'il y a une hausse prochainement, je doute très fort qu'il pourrait y avoir un record encore cette semaine. Je ne regarderai de ce fait plus avant vendredi.

Jeudi 05 juillet 2012
On pouvait s'en douter à voir l'Italie et l'Espagne en bourse, c'est en hausse.
Cela reste cependant encore inférieur à ce que c'était 7 jours avant.

Vendredi 06 juillet 2012
360 226 -59% US
249 185 -35% France
592 515 -15% Italie
1196 541 -121% Irlande
621 578 -7% Espagne
1527 850 -80% Portugal
406 226 -80% Belgique
122 99 -23% Allemagne

Aucun record, mais bien quelques hausses. Tout est encore en baisse par rapport à vendredi dernier, sauf l'Espagne, l'Italie et le Portugal.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Lun 9 Juil - 21:36

Lundi 09 juillet 2012
360 229 -57% US
249 184 -35% France
592 522 -13% Italie
1196 547 -119% Irlande
621 587 -6% Espagne
1527 841 -82% Portugal
406 224 -81% Belgique
122 100 -22% Allemagne

C'est encore assez stable avec des hausses en Espagne et en Italie.

Mardi 10 juillet 2012
Baisse assez généralisée.

Mercredi 11 juillet 2012
Il y a eu une déclaration de la FED (20h) qui a déçu, mais le marché s'est repris. C'est encore la détente, fort léger aux US, mais significative en France et en Allemagne. Par contre, au Portugal, on est au même point que lundi.

Jeudi 12 juillet 2012
Détente, sauf Italie, Irlande et Espagne. Cela reste inférieur aux chiffres de lundi. Rien d'inquiétant donc pour les CDS.

Vendredi 13 juillet 2012
Détente, sauf au Portugal et le niveau reste inférieur à celui de lundi.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Lun 16 Juil - 22:09

Lundi 16 juillet 2012
360 220 -64% US
249 163 -53% France
592 501 -18% Italie
1196 543 -120% Irlande
621 561 -11% Espagne
1527 826 -85% Portugal
406 191 -112% Belgique
122 78 -56% Allemagne

Il y a quelques hausses depuis vendredi dernier (Italie et Espagne), mais globalement c'est toujours la détente depuis lundi dernier. C'est d'ailleurs assez spectaculaire pour la France, l'Allemagne et la Belgique.

Mardi 17 juillet 2012
Détente, sauf en Italie (encore acceptable), Espagne (modéré). A noter aussi que les taux en Grèce sont en baisse.

Mercredi 18 juillet 2012
Il y a quelques hausses plus ou moins importantes, mais dans l'ensemble ce n'est pas vraiment pire que lundi dernier. Espagne et Italie sont encore en hausse quand même. Il ne faudrait pas que cela continue de la sorte, car l'Italie et l'Espagne n'ont pas trop de réserve pour encaisser des hausses comprises entre 1% et 2% par jour de manière régulière.

Jeudi 19 juillet 2012
360 225 -60% US
249 166 -50% France
592 505 -17% Italie
1196 549 -118% Irlande
621 580 -7% Espagne
1527 829 -84% Portugal
406 186 -118% Belgique
122 74 -65% Allemagne

C'est moins bon que lundi dernier, mais ce n'est pas encore affolant. Possible qu'un retournement se dessine.

Vendredi 20 juillet 2012
360 238 -51% US
249 171 -46% France
592 526 -12% Italie
1196 570 -110% Irlande
621 605 -3% Espagne
1527 831 -84% Portugal
406 192 -111% Belgique
122 78 -56% Allemagne

La hausse est bien là, mais pas de record. Ce sera pour la semaine prochaine.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Royal Park investments au 30/06/2012

Message  Admin le Dim 22 Juil - 11:10



71.66% est maintenant largement inférieur à "B". Cela vient d'un peu plus de 50% et l'évolution est donc vraiment nauséabonde !

Lire aussi ici pour le résumé :

http://www.royalparkinvestments.com/index.cfm?page=portfolio_report/credit_news_30062012

Highlights
As of June 30th, 2012 the portfolio had a Face Value of EUR 13.3 billion (USD 16.9 billion), corresponding with a Net Book Value of EUR 8.5 billion (USD 10.8 billion) at end of month currency rates.
Principal repayments in June 2012 were EUR 135.9 million (USD 172.1 million), which is in line with expectations.
The portfolio's weighted average life remains at 7 years.
EUR 2.8 billion (USD 3.6 billion) or 32.9% of the EUR 8.5 billion (USD 10.8 billion) Net Book Value is rated investment grade.

Credit News

European ABS/MBS


UK non-conforming

April sales volume dropped sharply by 18% compared to March data as the expiry of the stamp duty filtered through (though the level was still 3% higher than April 2011). The supply – demand balance in the market (ratio of house sales to the stock of unsold properties) has tightened a little in recent months, which shows support for house prices.UK claimant count remained stable at 4.9%, while ILO unemployment marginally improved to 8.2% in March, down from 8.3%.
The BBA reported continued weak lending environment as loans approved for house purchase fell to 30.2K in may from 32.1K in April. This was largely attributed to increased activity in the preceding months due to the expiry of the stamp duty holiday.
UK house prices recorded by Nationwide were slightly weaker in June, falling by 0.6% month on month, average house prices was £165,738. The weaker trend was unsurprising given the economic backdrop and the UK economy dripping back into recession. There are few signs of a near term rebound.
Barclays' economists expect house price to decline about 0.6% this year but stage a moderate recovery in 2013 growing by 3.1% as a result of improving economic conditions and continued lack of housing supply.
Unemployment rate in April remained stable, and dropped slightly in May from 8.2% to 8.1%. The biggest drop was recorded in London, which can be attributed to the Olympics effect. Note however that this is very likely to be temporary and could be shortlived.

Spanish RMBS

Both Fitch and Moody’s downgraded Spain in the beginning of June. Moody’s downgraded Spain by 3 notches from A3 to Baa3, Fitch lowered to BBB. The bank bailout, limited market access, and the weak economy and ware cited among the key factors for the downgrade.
Spain received a €100bn aid from the EU to recap the banking sector. The financial assistance will be provided by the EFSF/ESM and the FROB will act as an agent for the Spanish government.
Property sales were down -9.9% year on year in April 2012, in May the number of mortgages on houses (calculated by INE) dropped by 42% compared to last year. The house price index reported by the Ministerio de Fomento continued to trend lower and dipped to a 7 year low in the first quarter of 2012 (-20% from the peak in 1Q08). Moody’s commented that house prices may decline as much as 52% in period of severe economic stress. S&P warns for an additional fall of 25%, a GDP contraction of 1.5% in 2012 and -0.5 in 2013. According to them, it will take up to 4 years to get the housing market balanced.
According to Finsolutia, foreigners are the ones who bring some light in the Spanish real estate market. Foreigners have slowed down the fall in transactions, and have increased their share in the number of housing transactions for the 3rd consecutive quarter. The most active nationalities are British (19.94%), French (9.42%) and German (1.7%).
Investment and employment in the building sector have fallen up to represent 12.7% and 6.8% of GDP, close to the ’06-’07 levels.

Non-agency US RMBS

The S&P / Case Shiller index fell 1.9% year-over-year in April, the smallest decline in the more than a year. The housing market is bottoming out although large geographical differences remain: Atlanta is performing extremely weak with a 17% drop year-over-year while cities such as Phoenix and Miami experienced a sharp increase over the same period.
The Home Builders confidence, measured by the National Association of Home Builders Market Index increased to 29, still indicating poor conditions. However, the index is clearly on the rise due to record low mortgage rates.
On June 5, 2012 the Circuit Court in Wisconsin granted two motions brought by the Rehabilitator of the Segregated Account of AMBAC. The first motion allows the Segregated Account to start cash payments of 25% of each permitted policy claim. The second motion allows AMBAC to exercice two call options to purchase approximately $789million of surplus notes. After the announcement, AMBAC insured bonds rallied significantly.

Tout ce qui est pourri représente 9,533 milliards en Face value et 4.892 milliards en Netbook value. La part d'Ageas est de 44.7%, donc respectivement 4.26 milliards et 2.19 milliards. Ce qui est dans les comptes est 2.19 milliards et au prix d'une liquidation à 10% de la valeur Face value, cela fait 426 millions. Il y a donc encore 1.76 milliards à perdre, soit 48% de la valeur capitalisée de ageas.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Lun 23 Juil - 21:41

Lundi 23 juillet 2012
360 243 -48% US
249 183 -36% France
592 550 -8% Italie
1196 582 -105% Irlande
621 631 +2% Espagne (1er record de juillet)
1527 858 -78% Portugal
406 203 -100% Belgique
122 82 -49% Allemagne

Record en Espagne malheureusement, mais je ne pense pas qu'il sera dépassé à nouveau demain. Cela reste cependant possible.

Mardi 24 juillet 2012
360 251 -43% US
249 185 -35% France
592 569 -4% Italie
1196 582 -105% Irlande
631 641 +2% Espagne (2ème record de juillet)
1527 866 -76% Portugal
406 207 -96% Belgique
122 85 -44% Allemagne

Mercredi 25 juillet 2012
360 249 -45% US
249 183 -36% France
592 556 -6% Italie
1196 572 -109% Irlande
641 625 -3% Espagne
1527 883 -73% Portugal
406 204 -99% Belgique
122 83 -47% Allemagne

Pas de record. Le Portugal est bien en hausse, mais c'est le seul cas.

Jeudi 26 juillet 2012
360 236 -53% US
249 173 -44% France
592 525 -13% Italie
1196 552 -117% Irlande
641 587 -9% Espagne
1527 856 -78% Portugal
406 193 -110% Belgique
122 77 -58% Allemagne

Détente générale.

Vendredi 27 juillet 2012
360 217 -66% US
249 163 -53% France
592 496 -19% Italie
1196 523 -129% Irlande
641 550 -17% Espagne
1527 837 -82% Portugal
406 183 -122% Belgique
122 73 -67% Allemagne

La détente continue. Les tensions en Espagne et en Italie ont bien diminuées. Tout ceux qui suivent la bourse, ont probablement eu connaissance par différents liens de la news de Bloomberg :

http://www.bloomberg.com/news/2012-07-27/draghi-said-to-hold-talks-with-weidmann-on-ecb-bond-purchases.html

http://www.marketwatch.com/story/us-stocks-at-session-highs-on-draghi-reports-2012-07-27-13914050?siteid=yhoof2

Malheureusement, je constate aussi que les tensions en Grèce augmentent. C'est fort difficile de s'y retrouver, les articles ne manquent pas, certains sont positifs et d'autres nettement moins :

http://www.romandie.com/news/n/Grece_l_etau_se_resserre_autour_d_Athenes_soumise_a_l_oeil_des_creanciers63270720121610.asp

http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20120727trib000711324/grece-l-europe-preparerait-un-plan-de-de-la-derniere-chance.html

http://online.wsj.com/article/SB10000872396390443931404577552971586204232.html?mod=googlenews_wsj

http://www.newsvine.com/_news/2012/07/27/12994727-greece-state-bank-privatized-in-no-cash-takeover

Cela laisse craindre certaines turbulences pour la semaine prochaine, la plus forte étant la sortie de l'euro décidée pendant le weekend, mais c'est encore hypothétique. Le lien du Wall Street Journal est le plus intéressant et je cite cet extrait : IMF officials have already said that they won't provide any more money to Greece in the current circumstance.

Encore quelques articles de la semaine écoulée :
http://www.20minutes.fr/ledirect/976973/grece-depots-bancaires-encore-diminue-juin-selon-bce
Au plus les épargnants retirent de l'argent, au plus les problèmes ne font que croître avec des besoins en euros supplémentaires qui ne peuvent provenir que de l'Europe, c'est de l'arithmétique la plus élémentaire.

http://www.20minutes.fr/economie/977789-vers-plan-derniere-chance-sauver-zone-euro-grece
Seul le passage sur la Grèce m'intéresse pour l'instant, on sait bien que l'Espagne et l'Italie ont vu une sérieuse détente sur les CDS au cours des deux derniers jours. Le hic est que cela peut s'embraser à nouveau avec la Grèce.

http://www.20minutes.fr/economie/977711-accalmie-zone-euro-athenes-sous-loupe-creanciers
C'est un des articles de presse que je n'ai pas apprécié. Parfois, les mots des hommes politiques rassurent et c'est ce qui s'est passé, mais la note finale doit encore tomber à mon sens.

http://www.ekathimerini.com/4dcgi/_w_articles_wsite1_1_28/07/2012_454308
Cet article-ci relève plus de la fiction que de la réalité.

La Grèce dans l'euro, je pense que c'est bientôt la fin car les articles ne convergent pas dans le bon sens et les fuites évoquées dans plusieurs articles, associé à la volonté de renouer le dialogue, semblent indiquer que chacun est en train de s'y préparer. Cela me semble être le seul fil conducteur.

http://www.eubusiness.com/news-eu/finance-public-debt.hwz
C'est tout récent et laisse un peu d'espoir.


Dernière édition par Admin le Dim 29 Juil - 16:42, édité 13 fois

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Mise à jour relative aux expositions des pays du sud

Message  Admin le Mar 24 Juil - 15:45

http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org/t9-ageas#757

Un grand merci à jmaja pour avoir posté le lien "oblis" sur le forum ageas de bourso, sans quoi, on n'aurait rien su.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Lun 30 Juil - 21:32

Lundi 30 juillet 2012
360 219 -64% US
249 159 -57% France
592 484 -22% Italie
1196 515 -132% Irlande
641 530 -21% Espagne
1527 820 -86% Portugal
406 177 -129% Belgique
122 70 -74% Allemagne

Toujours la détente. A se demander s'il y a bien encore des problèmes !
Pourtant l'indice VIX est monté de 8%, mais n'est encore qu'à 18.
FAZ par contre n'est monté que d'une petite proportion (0.3%).

J'essaie aussi de voir ce que les grecs ont décidé pour les 11.5 milliards et en cherchant, je trouve d'autres choses :

http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2012/jul/30/greece-alternative-austerity-argentina-imf-german
Faut pas compter sur les Anglais pour aider !

http://www.bloomberg.com/news/2012-07-30/imf-predicts-euro-crisis-resolution-will-be-prolonged.html
Un beau pavé dans la marre ! Qu'en pense Draghi ?

http://www.bloomberg.com/news/2012-07-30/greek-talks-on-two-year-budget-longer-term-strategy-to-continue.html
Ici je comprends que les grecs ont parlé sans décider, mais peut-être que la troika va rester un peu plus longtemps que prévu...

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/07/31/20002-20120731ARTFIG00271-et-si-la-grece-ne-remboursait-pas-les-milliards-d-aide.php
Je ne suis pas seul à le penser...

http://www.20minutes.fr/economie/979123-grece-poursuite-discussions-entre-partis-mesures-rigueur
Ce lien fait double emploi avec un lien précédent, mais il met bien en évidence que c'est un jeu de chat et de souris.

http://online.wsj.com/article/SB10000872396390444130304577559341916450930.html?mod=googlenews_wsj
La dernière phrase est bien : According to some estimates, Greek residents hold as much as €200 billion in Swiss bank accounts. Le reste est bien aussi mais cela se trouve aussi dans d'autres liens
C'est encore moins que les 350 milliards évoqués par la Suisse il y a environ 1 an et rapporté à l'époque par PM sur le forum ageas, mais bien plus que ce que les grecs disent. Et je le rappelle, il ne se passe pas un jour sans que les grecs ne retirent leur argent des institutions bancaires.

Mardi 31 juillet 2012
Stable, juste le Portugal qui augmente un peu plus.

http://www.telegraph.co.uk/finance/financialcrisis/9440771/Greece-on-the-brink-as-cash-reserves-dry-up.html
Le cash s'épuise...

Deux nouvelles assez surprenantes, qui me font penser que la Grèce joue un double jeu et qu'on prépare le défaut de paiement:
http://news.yahoo.com/greeces-alpha-bank-offers-buy-emporiki-102418541--finance.html

http://www.xe.com/news/2012/07/31/2837797.htm?utm_source=RSS&utm_medium=TL&utm_content=NOGEO&utm_campaign=News_RSS_Art19

Mercredi 1er août 2012
Les CDS sont comme lundi, mais le Portugal continue sa montée (848).

http://online.wsj.com/article/SB10000872396390443866404577563183144760446.html
Les partis de la coalition en Grèce ont accepté ce jour le tour de vis sur deux ans de 11.5 milliards (c'est oublié de la faire sur 4 ans). On dit aussi que les négociations peuvent reprendre avec la troika, car il faut le rappeler, il manque encore des sous.

Ceci fait suite à la Emporiki Bank (Crédit agricole):
http://abcnews.go.com/International/wireStory/greeces-eurobank-mulling-offer-emporiki-16905291#.UBmPj2H85GY

Idem ici :
http://www.foxbusiness.com/news/2012/08/01/greece-eurobank-considers-buying-emporiki-bank/

L'ensemble est nettement moins mauvais que hier.

Bon résumé ici :
http://www.bbc.co.uk/news/world-europe-19085236

Jeudi 2 août 2012
Je préfère mettre le détail ce jeudi car il se peut que vendredi, il y ait des records, mais cela n'est pas sûr pour l'heure. Ce qui est certain, c'est que les propos de Draghi ont eu des conséquences en Europe, moins aux US.

360 228 -58% US
249 165 -51% France
592 519 -14% Italie
1196 512 -134% Irlande
641 573 -12% Espagne
1527 850 -80% Portugal
406 187 -117% Belgique
122 71 -72% Allemagne

C'est en hausse, mais pas encore la catastrophe. Les taux espagnols et italiens sont cependant bien parti à la hausse:
Espagne : http://www.bloomberg.com/quote/GSPG10YR:IND
Italie : http://www.bloomberg.com/quote/GBTPGR10:IND

http://www.ft.com/cms/s/0/b7984116-dc84-11e1-a304-00144feab49a.html#axzz22R6cJ9Ns

Le Portugal n'a pas trop bougé ce jeudi, mais cela avait été fait à deux reprises avant.

http://www.rtbf.be/info/economie/detail_grece-les-discussions-gouvernement-creanciers-reprennent?id=7815014

http://www.lecho.be/actualite/economie_politique_europe/La_Grece_demande_du_temps.9216729-3323.art?ckc=1
C'est conforme aux informations de mercredi.

Vendredi 3 août 2012
360 215 -67% US
249 150 -66% France
592 475 -25% Italie
1196 480 -149% Irlande
641 536 -20% Espagne
1527 846 -80% Portugal
406 170 -139% Belgique
122 68 -79% Allemagne

C'est la détente qui a repris le dessus. C'est triste pour les grecs, mais les intérêts des autres sont diamétralement opposés aux intérêts des grecs.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202201433367-grece-premieres-tensions-dans-la-coalition-gouvernementale-350351.php
Ici on met en évidence qu'il y a encore des désaccords sur la manière de trouver les 11.5 milliards. Le suspense risque de durer encore quelques semaines...

Autre article:
http://www.euractiv.com/fr/services-financiers/bruxelles-salue-lengagement-de-l-news-514221
C'est clair que les tensions sont importantes et que la coalition risque de voler en éclats.

La plupart des articles trouvés sur moins de 24 heures avec Google sont des rappels de liens précédemment postés, j'ai encore trouvé celui-ci de nouveau:

http://www.ekathimerini.com/4dcgi/_w_articles_wsite2_1_03/08/2012_455414
Je vous conseille de faire l'effort pour lire l'article à plusieurs reprises.


Je crois que les problèmes peuvent toujours refaire surface, les gens sont désespérés (la presse ne manque pas d'exemples à ce sujet, mais pour le voir il faut lire la presse en Grèce, car en Europe on s'en moque complètement) et poussés à bout par l'Europe (qui veut des résultats tangibles) et le pouvoir en place en Grèce (dont les plus à gauche disent ne pas avoir beaucoup de choix).
On dit parfois qu'un chien blessé est dangereux et il ne faut qu'une étincelle pour mettre le feu aux poudres en Grèce. Si cela se produit, l'Europe aura une grande part de responsabilité dans le phénomène.

http://www.rt.com/news/greece-athens-protest-economy-bank-803/

http://www.lacote.ch/fr/en-continu/la-bce-garantirait-des-prets-d-urgence-supplementaires-a-la-grece-0-1001552
J'aime bien la conjugaison utilisée...

Espagne, une fraîche non confirmée de 300 milliards :
http://www.independent.co.uk/news/business/news/spain-sets-course-for-fullscale-300bn-bailout-8005709.html

http://www.rfi.fr/europe/20120805-grece-troika-creanciers-grece-quitte-athenes-satisfaits
La troika quitte la Grèce ce dimanche, satisfaite. Cela peut éventuellement encore déraper en Grèce, ils ont de deux à trois semaines pour discuter et décider. Je n'ai rien vu de l'Europe en matière d'assouplissement, or dans le premier accord, il était bien dit que si la situation se dégradait, que l'Europe reverrait sa copie, cela fait partie des accords signés. Peut-être que l'Europe veut voir l'application des mesures décidées avant, mais il est également possible qu'on se prépare à une sortie de l'euro. C'est encore trop tôt pour savoir.

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Admin le Lun 6 Aoû - 21:22

Reverse split demain et pour ma part il y aura un retour assez rapide sur Marignan à 15.15. Ce point de vue ne fait certainement pas l'unanimité. Il y a d'ailleurs du pour et du contre.

Lundi 6 août 2012
360 206 -75% US
249 149 -67% France
592 460 -29% Italie
1196 475 -152% Irlande
641 515 -24% Espagne
1527 797 -92% Portugal
406 164 -148% Belgique
122 67 -82% Allemagne

La détente continue. L'indice VIX est en hausse de 2%, mais reste inférieur à 16, ce qui est très bon. Côté US, le Russel 1000 patine à 766 points et rebaissera probablement, mais ce n'est pas certain du tout.

http://www.rtl.be/info/monde/europe/898151/la-grece-s-engage-a-faciliter-la-privatisation-des-entreprises-publiques
Les intentions sont là...

http://trends.levif.be/economie/actualite/politique-economique/si-la-grece-ne-peut-plus-rembourser-elle-doit-quitter-l-euro/article-4000159207292.htm
Je crois que j'ai déjà mis quelque chose de similaire, mais ici c'est en Français.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1481763/2012/08/06/Suppression-de-2-700-pensions-de-retraites-en-Grece.dhtml

http://www.ft.com/intl/cms/s/0/9e6f05ea-dfe4-11e1-a96a-00144feab49a.html#axzz22nzx0c6c
Ce lien est intéressant, faut voir ce que ça va apporter comme ressources. J'ai quand même difficile à imaginer que ce sera un succès, puisque les gens retirent leur argent des banques.

Mardi 7 août 2012
360 209 -72% US
249 146 -71% France
592 452 -31% Italie
1196 473 -153% Irlande
641 506 -27% Espagne
1527 785 -95% Portugal
406 168 -142% Belgique
122 67 -82% Allemagne

La détente continue, sauf aux US et en Belgique, mais les écarts sont vraiment faibles. Ce qui est plus intéressant est que le titre AGSN est passé de 17.79 à l'ouverture à 17.30 en cloture. C'est très faible aussi comme variation et certains porteurs ne savaient probablement pas acheter/vendre les titres à cause du changement de sticker. Si ce changement n'est pas fait à temps, pas moyen de vendre. Par contre, il devrait être possible d'acheter avec le sticker AGSN. J'ai regardé à plusieurs reprises le carnet d'ordre et à chaque fois, le nombre de ventes était supérieur aux nombre d'achats.

Par contre, en Grèce et malgré la baisse des taux, cela reste toujours exorbitant :
225% sur 2 ans et 24.6% sur 10 ans.
C'est invivable, mais le taux à 10 ans a déjà été plus élevé dans le passé.

Mercredi 8 août 2012
360 212 -70% US
249 147 -69% France
592 458 -29% Italie
1196 473 -153% Irlande
641 517 -24% Espagne
1527 785 -95% Portugal
406 171 -137% Belgique
122 66 -85% Allemagne

Globalement, cela monte, mais c'est assez lent (un peu plus rapide en Espagne).
A cette vitesse là, si cela continue, les prochains records sont pour septembre, éventuellement fin août.

http://www.reuters.com/article/2012/08/07/us-greece-ratings-sp-idUSBRE8761FK20120807
S&P "outlook negative from stable". Je ne vois rien de bon se produire fin août avec la troika, au mieux une nouvelle rallonge et des problèmes complémentaires en septembre/octobre.

http://online.wsj.com/article/BT-CO-20120808-712841.html
Une offre est faite, mais on rappelle ceci : Lenders interested in buying the Emporiki business were told last week that a deal can only happen if it is recapitalized first to avoid pumping taxpayers' money into the ailing lender, according to Greek banking officials.. Le lien précédent a été déplacé (arrive souvent avec la presse qui déplace les sources). La recapitalisation de laquelle il est question était de 2 milliards selon l'ancienne source. Comprenez donc bien que c'est ACA (Crédit Agricole) qui doit trouver les 2 milliards et je suppose que le chiffre peut être discuté par les parties intéressées.

C'est à nouveau cette impression de double jeu en Grèce qui refait surface.

Pour rappel, tout n'a pas été trouvé en Grèce, la plus grosse partie est trouvée mais il existe quelques différents sur la manière de procéder. Par exemple le PASOK insiste très fort que les coupes sur les retraites se fassent sur les grosses retraites et pas les petites... alors que le parti majoritaire semble vouloir faire la même coupe sur tout.
En plus, il reste 4 milliards à trouver et ce sont toujours les derniers qui sont les plus difficiles à trouver :
http://www.presstv.ir/detail/2012/08/08/255061/greece-needs-to-cut-more-to-win-bailout/

http://www.romandie.com/news/n/BONDSZone_euro_la_Grece_leve_8125_mio_EUR_a_6_mois_taux_en_legere_baisse31070820121227.asp

Jeudi 9 août 2012
360 212 -70% US
249 144 -73% France
592 440 -35% Italie
1196 460 -160% Irlande
641 501 -28% Espagne
1527 776 -97% Portugal
406 165 -146% Belgique
122 65 -88% Allemagne

Détente générale.

Vendredi 10 août 2012
360 211 -71% US
249 147 -69% France
592 455 -30% Italie
1196 466 -157% Irlande
641 515 -24% Espagne
1527 767 -99% Portugal
406 167 -143% Belgique
122 66 -85% Allemagne

Cela remonte un peu pour l'Espagne et l'Italie, mais cela reste encore assez bas.

http://www.enniscorthyguardian.ie/breaking-news/world-news/greece-to-auction-shortterm-debt-3196417.html
http://www.independent.ie/business/european/debt-crisis-greece-to-auction-off-tbills-to-pay-down-debt-3196429.html

http://topics.nytimes.com/top/news/international/countriesandterritories/greece/index.html
Excellent résumé de l'ensemble pour la Grèce.

http://www.boursorama.com/actualites/le-ministre-allemand-de-l-economie-se-dit-decu-des-efforts-de-la-grece-0a11b997135e742bde1be02a1ecb85fe

http://www.dailykos.com/story/2012/08/11/1119020/-Greece-Tidal-Wave-of-Protest-Forecast-for-Fall

http://dareconomics.wordpress.com/2012/08/11/greece-is-insolvent/

http://greece.greekreporter.com/2012/08/11/oecd-head-says-greece-should-stay-in-eurozone/

Il y a assez de liens, il y en aura peut-être de nouveaux demain dimanche.
Le plus probable est que la Grèce fera un défaut de paiement mais restera dans l'euro (sauf volonté de grecs pour quitter l'euro, enfin ceux qui décident). Ce qui me fait dire la chose est justement qu'on en parle de plus en plus sans trop en parler et surtout avec beaucoup de censure.

http://www.thelocal.de/politics/20120812-44313.html

Admin
Admin

Messages : 1166
Date d'inscription : 20/08/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ech-infos-bourses.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ageas

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum